Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

L’être humain a pour habitude de rejeter la faute de ses malheurs sur autrui, sur la société, d’accuser l’autre de tous ses maux, bref de rejeter sur l’extérieur ce qui lui arrive.
Nous sommes champions pour nous poser comme victime et nous déresponsabiliser.

Or, le chaos ou les épreuves dans ma vie ne sont que le reflet de la confusion de mon être, de mes pensées, des mémoires karmiques et familiales que je porte.
Et combien d’être humain sont ignorants, ou conscients, de ce que nos cellules ont engrammées et combien elles sont imprégnées?

 

Ainsi la Vie me montre ce qui se passe en moi par des maladies ou des situations que je nomme épreuves ou difficultés pour que j’aille libérer ces mémoires, et prendre conscience que tout cela a du sens pour l’Âme.

Tout se concrétise dans ma vie à partir de ce que j’ai en moi : mes mémoires, mes émotions, mes zones d’ombres… et mes capacités.

 

Je les appelle ensuite « malheur, maladies, malédictions, catastrophes… chance » alors que tout est en moi.

 

La Vie me reflète mes propres énergies, ce que je suis au coeur de mon Âme et de mes cellules.

 

Quand je refuse de sortir de cet état de victime, que je ne sois pas étonné de vivre tout un tas de situations qui me le font vivre !

Ma conscience est le reflet de la matière et la matière me renvoie l’état de ma conscience.

 

Sauf que je l’oublie et que j’en viens à accuser l’extérieur. Ma façon de voir le monde, mes interprétations, mes jugements, mes blessures, les rôles que je joue façonnent ma réalité selon ce qui est présent en moi, et non l’inverse.

C’est moi qui donne l’image, et non le miroir.

 

L’extérieur reflètent l’image de ce que je suis dans mes cellules, mes pensées et dans mon Âme.

Ce ne sont pas les évènements ou les personnes qui me donnent l’image que j’ai de moi-même.

C’est l’image-l’énergie que je renvoie aux autres, consciemment ou non, qui influence mon monde extérieur.

 

Mes énergies entrent en résonance avec des fréquences vibratoires identiques.

Le monde est une création de ma Conscience, elle-même présente dans mes cellules et mes schémas de pensées.

Quand j’ai des prises de conscience et que je libère des mémoires, mes énergies changent en conséquence, je renvoie alors à mes cellules et à mon environnement des vibrations différentes et de ce fait les attitudes et le monde change autour de moi.
Parfois un peu de temps est nécessaire !

 

Je peux agir sur moi et par attraction le monde autour de moi changera mais je ne peux jamais agir sur ou pour quelqu’un, ce serait le manipuler et lui ôter autant son libre arbitre que la responsabilité qu’il a de soi et de sa vie.

 

Devenir conscient que je crée ma réalité

 

Dès lors, lorsque je suis conscient que mes pensées, actions et toutes mes mémoires cellulaires influent sur ma réalité, je deviens pleinement responsable de ma vie car je la crée à chaque instant : d’abord dans les plans plus subtils, ensuite dans le concret.

 

D’où l’intérêt de devenir conscient de mes mécanismes limitants ( karmas, implants, mémoires…) car les identifier c’est permettre de les libérer.

 

 

Devenir conscient permet de libérer mes mémoires et de fluidifier mes énergies et ainsi de changer ma vie.

Pin It on Pinterest