Anne Bocquet
Thérapie énergétique à Guebwiller
 
 
15 rue de l'abbé Braun, 68500 Guebwiller
 
06 52 66 74 56

Anne Bocquet , thérapeute énergéticienne quantique

Origine galactique de l'humain

Lois et fonctionnement de l'Univers

La Terre, à la base, avait pour but d’être une bibliothèque vivante de différents types d’ADN, de différentes génétiques représentées par différentes dimensions supérieures, et de concrétiser une identité et expérience spirituelle en accord avec le divin dans la matière, sous une forme « humaine ».

La planète terre était donc en quelques sortes un «jardin d’Eden» où les races cosmiques avancées créaient des êtres en accord avec les Lois Universelles du Un, en accord avec la Vie divine.

Le but de ces consciences des dimensions supérieures était de créer un être, un véhicule qui pourrait vivre sur la Terre en accord avec son atmosphère, en accord avec son climat, pour qu'elles puissent expérimenter la vie physique à travers ce véhicule incarnant une conscience supérieure.

Il existe un collectif de conscience résidant dans de nombreuses dimensions de la Création dénommé l’Alliance des Gardiens. Son but consiste à participer à l’évolution et à l’harmonisation de nombreuses cultures dans le cosmos et notamment la Terre.

Créée il y a 570 millions d’années, cette Alliance regroupe des consciences évoluées émanant notamment des constellations de la Lyre, Andromède, Orion, Arcturus, Sirius B, les pléiades, du Soleil, des prêtres d’Ur de notre terre intérieure ainsi que les races Eieyani de la lignée du Graal incarnées sur Terre.

Un traité de paix dénommé l’Accord d’Emeraude en définit les règles. Il intègre différents aspects tels que la science spirituelle de la Loi du Un, les enseignements du Khrist intérieur, les programmes d’Ascension et de régénération biologique.

Plus de 10 millions de nations de la confédération galactique ont souscrit à cet accord de paix. Au fil du temps certaines races déchues ont ralliés l’Accord Emeraude dans le but d’une ré-évolution biologique de génome affecté puis ont progressivement renié ces accords.

La plupart de ces races se sont alliées entre elles dans le but de s’emparer des formes de vie terrestre afin d’assurer leur survie.

Ils sont dénommés les Anges déchus ou les Intrus.

Figurine en terre cuite de représentation reptilienne de la période d'Obeïd, trouvée à Ur en Mésopotamie (actuel Irak) datant de 4500 à

Notre création n'est pas le modèle d'un Dieu comme nous le font croire les religions, ni même le fruit du hasard ou de « l’évolution naturelle » telle que la science l'imagine.

Ce projet de l'humain angélique est l'oeuvre de millions d’années d’expérimentations sur différentes planètes (le prototype humain ayant déjà existé sur d’autres planètes et constellations avant la Terre), de différentes alliances génétiques, de différentes races qui ont donné leur ADN pour donner naissance à ce prototype humain originel à 12 brins qui a été conçu pour s'adapter au climat et à l'atmosphère de cette planète.

Cet humain « divin », de vraie race angélique, connecté à sa dimension cosmique, a été créé pour recevoir dans son véhicule physique une conscience multidimensionnelle et évoluée.

Pour cela, il fallait que son anatomie, sa génétique, et son ADN soient compatibles avec cette énergie ainsi qu'avec les conditions physiques de la planète Terre.

Différentes expérimentations ont été faites, par étapes, afin de créer à ce véhicule humain « angélique » (loin de toute distorsion religieuse), c’est à dire, qui pourrait incarner sa conscience divine sous une forme humaine, dans une dimension physique.

 

Ainsi, différents « ensemencements » ont été faits sur Terre, pour ancrer un à un les différents brins d’ADN nécessaires à développer ce véhicule humain divin / Khristique, à 12 brins d’ADN.

     dimension kristique = être conscient de son divin dans toutes ses dimensions et avoir sa conscience déployée dans toutes ses multidimensions

Attention, le terme ensemencement n’est pas à confondre avec « civilisation » ou « race ». Il peut y avoir plusieurs civilisations et races, au sein d’un même «ensemencement ».

 

A l’heure actuelle, les humains n’utilisent que 2 à 3 brins d’ADN !

C’est justement notre réappropriation de nos brins d’ADN, notre évolution spirituelle que les pouvoirs en place des races déchues, qui ont déjà interféré avec le développement naturel de l’être humain dans le passé, veulent empêcher encore aujourd’hui afin de nous garder sous leur contrôle.

Comment ? en nous maintenant dans l’ignorance de qui nous sommes et d’où nous venons, par un conditionnement et endormissement des consciences.

Au niveau de nos corps multidimensionnels et de note ADN nous portons des limitations "énergétiques" qui remontent actuellement progressivement à la surface pour que nous puissions les nettoyer car les fréquences terrestres montent en vibration et nous permettent d'y avoir accès.

 

Différents groupes d’âmes se sont donc portés volontaires pour venir «ensemencer » la Terre, ancrant chacun des brins d’ADN et des qualités précises, permettant une évolution progressive de la civilisation humaine vers l’accomplissement de la pleine intégration de la conscience Khristique (humain originel divin multidimensionnel) dans un corps physique.

 

Les premières formes de vie humaines ont été originellement créées dans la constellation de la Lyre, et ont évolué là-bas pendant approximativement 40 millions d’années.

Alors que les Lyriens vivaient dans l’abondance et l’Harmonie en suivant les principes de la Loi de l’Un, il y a environ 20 millions d’années, une race de reptiliens a envahi la planète et semé la guerre.

C’est à partir de ce moment dans l’Histoire galactique que les Dracos-Reptiliens ont commencé à voir les humains comme une ressource de «nourriture ».

Les races reptiliennes et Dracos responsables de ces guerres et destructions, sont caractérisées par leur absence d’empathie et leur soif de domination et de pouvoir.

Coupés de la Source, races déchues car ils se sont volontairement séparés de la Source et des Alliances de lumière, ils ont besoin de trouver leur alimentation en flux universel ailleurs, sinon ils s'auto-détruisent.

Les différents ensemencements qui se sont ensuite produits sur Terre étaient dans l’objectif, par conséquent, de reconstituer cet ADN à 12 brins, détruit pendant ces guerres par les races reptiliennes.

Le travail de libération de mémoires permet de récupérer tous ces fragments de nous-mêmes perdus dans ces conflits galactiques et de se libérer de toute la distorsion génétique qui en a découlé pour retrouver notre véritable potentiel ADN divin.

Les 1eres races humaines ne connaissaient pas la souffrance et la maladie et leurs corps physiques étaient donc immortels. Lorsque tout à coup ces guerres ont éclaté, comme ils ne connaissaient pas la souffrance, la violence et la douleur, ils ont été profondément traumatisés de voir les leurs mourir sous leurs yeux.

Puis il  y a des centaines de milliers d'années, les Annunaki, des êtres intelligents venant de la planète Nibiru, une planète aujourd'hui disparue de notre système solaire, intervinrent dans l'évolution de l'humain en nous modifiant génétiquement.

Anunnaki en sumérien, tout comme Elohim en égytien signifie « ceux qui sont descendus des cieux ». Ce peuple a apporté sur notre planète actuelle des connaissances très avancées. D’autres tablettes d’argile, retrouvées au milieu du XIXe siècle dans la zone de l’Irak actuel raconte la même histoire.

Ils se sont fait passés pour des dieux et nous retrouvons essentiellement leur histoire et trace en Egypte.

D’ailleurs en Egypte, à l'inverse des Annunaki, d’autres races étaient présentes pour aider à l’évolution des humains comme les Eyiani, des êtres humanoïdes à tête de félin (représenté comme la déesse Bastet).

Plus tard, les Annunaki se sont hybridés avec les femmes de la race humaine pour détériorer, s’approprier le code génétique, par viol généralement, pour produire une race d’êtres appelés les Nephilim.

Menacé par les dégradations atmosphériques à un stade très avancé, ce peuple se mourait. En exploration sur la Terre, les Anunnaki découvrent un élément capable de résorber le problème qui amène leur monde à l’extinction. Cette matière, c’est l’or.

Ainsi, afin de réaliser l’exploitation massive de cette matière hautement importante pour la survie de leur monde, Nibiru envoie plusieurs expéditions dans le but de rendre la tâche possible. Il faut donc imaginer des solutions d’exploitation industrielle de cet or. C’est ainsi qu'un chef d’expédition Annunaki, selon les textes sumériens dit : « Je créerai un Primitif inférieur; Il s’appellera Homme. Je créerai un Travailleur Primitif; Sa tâche sera de servir les dieux, afin qu’ils soient plus à leur aise ».

Les Annunaki ont donc créé l'homo sapiens en croisant leurs propres gènes avec ceux de l'homo erectus, pour ensuite l'utiliser en tant qu'esclave à l'extraction de matières premières, lesquelles étaient nécessaires pour protéger l'atmosphère alors en danger de leur propre planète.

L’homme est une création par manipulation génétique en vue de remplir un travail forcé, celui de l’exploitation de l’or, comme esclave des dieux Anunnaki.

C’est ainsi que les humains ont été détournés de leur rôle premier divin et ont été récupérés pour être des esclaves. Aujourd’hui nous le sommes encore même si nous n’en avons pas conscience, de par le système matriciel mis en place par les reptiliens: système bancaire, jeux vidéos, ondes, addictions, religions, travail, système scolaire, prostitution, guerres, système de santé etc.

Ce conditionnement nous maintient dans l'oubli et la distorsion de notre origine divine pour que nous restions des hypnotisés du système puisqu'ils ont besoin de s'alimenter à notre énergie.

cf l'article https://www.les-ailes-du-karma.com/blog/categories/matrice-terrestre-pieges-et-illusions

Au niveau des consciences plus évoluées ces schémas d’exploitations et contraintes n’existent pas.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.