Anne Bocquet
Thérapie énergétique à Guebwiller
 
 
15 rue de l'abbé Braun, 68500 Guebwiller
 
06 52 66 74 56

Anne Bocquet , thérapeute énergéticienne quantique

Séances de libération de karmas en cabinet ou à distance

Numérologie

Numérologie et mémoire des prénoms

Personnalité et mémoires des nombres et lettres ici : https://www.les-ailes-du-karma.com/nombre-et-lettres

Capacités, dons, épreuves (karma), toutes les expériences que je vis, ne sont pas dues au hasard. Elles ont un sens.

Ma date de naissance et les lettres de mon prénom me donnent des indications sur :

Libération de karmas

 

  • le but de mon incarnation
  • les mémoires que je porte de mes ancêtres
  • mes karmas
  • mes potentiels, mes défis

Les dates qui jalonnent l’existence (naissance, mariage, travail, achat d’une maison, déménagement, décès, séparation, accident) ont aussi quelque chose à m'apprendre.

Séance numérologie et mémoires du prénom (1h, 70 euros) : séance par téléphone ou en cabinet.

Numérologie

La numérologie est la science du langage des nombres, tant au niveau symbolique que de leur vibration, leur énergie.

Son histoire

La science des nombres est attestée depuis au moins 11 000 ans en Chine, en Grèce antique, en Égypte.

Moïse l’apprit des prêtres Égyptiens avant de transmettre son savoir aux hébreux. C’est à partir de cet enseignement que la kabbale (interprétations métaphysiques de l’Univers, Dieu et l’Homme à partir de la symbolique des nombres) aurait été élaborée.

Au Ve siècle avant J-C, le philosophe et mathématicien Pythagore fit une synthèse de la numérologie. Puis l’un de ses disciples, Platon, diffusa à son tour cet enseignement.

Son but

Les dates importantes de ma vie ont des messages à me transmettre, à commencer par ma date de naissance qui n’a rien du hasard (même pour les accouchements provoqués, césarienne etc).

L’étude de ma numérologie est de me guider pour mieux me connaître, découvrir les aspects de ma personnalité, mettre en lumière mes capacités et mes potentiels.


Questions souvent posées

* 2 personnes qui ont la même date de naissance auront-elles la même vie, les mêmes potentiels ou défis de vie?

2 personnes qui ont la même date de naissance ont en effet des aspects de leur personnalité, des défis à relever ou des potentiels similaires, des vibrations analogues.
Toutefois, certains facteurs extérieurs tels que l’éducation reçue, les mémoires familiales, le milieu socio-culturel, l’environnement dans lequel elles évoluent les influencent et interagissent différemment pour chacune de ces personnes.

Et grâce à leur libre arbitre, ces 2 personnes vont faire des choix distincts face aux situations ou aux autres.
Ainsi, la façon dont 2 personnes intègrent et expriment la vibration de leur nombre va les amener à réagir, se positionner, comprendre, évoluer, appréhender leur vie de façon différente.

Mémoire du prénom

Mon prénom ne donne du sens et une identité.

Chaque âme, avant son incarnation, choisit le prénom qu’elle portera en fonction de ce qu’elle vient vivre.

Rien n’est hasard, et même si l’on croit que ce choix vient des parents ou de la grand-mère, l'âme qui va s'incarner sait quel prénom elle va recevoir.

Mon prénom (ou mes prénoms) parle des karmas familiaux, des loyautés familiales que j’ai acceptées auxquels j’ai consenti.

Il m’est donné par mes parents dans un projet inconscient, avec tout un bagage et des mémoires de ma lignée : les attentes, secrets, blessures, désirs, conflits et les non-dits de mes ancêtres.

Au-delà de son étymologie, les lettres qui composent un prénom ont chacune des mémoires, des caractéristiques caractérielles.

Le prénom est un indice de mon Âme pour se rappeler ce qu’elle vient apprendre et vivre dans cette incarnation.

Les mémoires familiales et karmiques de nos prénoms

Chaque lettre de l’alphabet possède une mémoire, une énergie, une vibration, une signification qui lui est propre.

Associées entre elles, les lettres des prénoms et noms indiquent les potentiels, les défis mais également les mémoires karmiques et familiales inscrites en chacun.

 

Ces lettres me donnent une indication des traits de ma personnalité et ce que j’ai à développer ou à transformer.

Les prénoms contiennent ainsi des programmes inconscients qui me conditionnent sans que j’en ai conscience.

Questions souvent posées

* Est-ce que 2 personnes avec le même prénom portent les mêmes mémoires?

Oui, des mémoires communes se retrouvent dans les mêmes prénoms portés par des personnes différentes. Il s’agit de mémoires sources, qui vont se vivre et se manifester avec autant de possibilités qu’il existe de personnes. C’est donc la base de la mémoires qui est commune mais la manière dont elle est vécue, dont elle se manifeste est différente pour chacun.

C’est un peu comme un point d’origine qui se ramifie : une même mémoire se vit très différemment selon le chemin de vie de chaque être.

 

Chaque être étant unique, ayant une lignée unique, un chemin de vie unique, des mémoires personnelles, les mêmes prénoms vivent, intègrent et expérimentent ses mémoires de façon différente.

Chaque être s’approprie les mémoires et la vibration de son nom de manière unique, de même que chacun peut vivre ses mémoires plus ou moins comme une force ou un poids. Ainsi, deux personnes au prénom identique et appartenant à la même famille, vont vivre de manière différente la vibration et les mémoires de leur prénom, même si de fortes similitudes et loyautés les mène dans un schéma ressemblant.

 

* Qu’en est-il des surnoms ou diminutif?

Un surnom a une vibration particulière qui ne plait d’ailleurs pas toujours à celui qui en est affublé. Ce surnom peut devenir un poids, une gêne, même s’il s’agit à priori d’un surnom flatteur car il peut devenir une étiquette, avec des obligations ou des attentes inconscientes cachées.  La personne désignée par un surnom ne le vit en général pas très bien.

 

Diminutif = diminuer. Le plus souvent c’est un prénom long comme Dominique, Emmanuel, Frédérique ou un prénom composé qui est raccourci sous prétexte que c’est bien plus commode ou rapide, voire à la mode de nommer la personne par l’abréviation de son prénom plutôt que par son prénom complet.

Comme le diminutif réduit le nom,  il enlève une partie de l’énergie et de l’essence même de la personne. Le complément de ce qu’est cette personne est absent. C’est la priver d’une partie d’elle-même et j’irai même jusqu’à dire nier une part de son identité.

Néanmoins, utiliser exceptionnellement, un surnom ou un diminutif ne porte pas à conséquence.

 

* Et la personne qui veut changer de prénom?

Parfois des prénoms étrangers sont compliqués à prononcer et à écrire et ils sont francisés pour des raisons bien compréhensibles.
Je regarde alors le prénom d’origine et sa francisation.

Dans les autres cas, changer de prénom officiellement ou se faire appeler autrement, indique un mal-être de la personne.
Cette motivation à se nommer différemment peut signifier que l’être n’est pas complètement incarné, voire qu’il refuse son incarnation.

Les raisons évoquées pour un changement de prénom sont souvent liées à une difficulté à vivre et accepter ce prénom. Car bien évidemment la personne a oublié le contrat passé pour recevoir ce prénom dans cette vie là.
Elle peut du coup se sentir à l’aise avec une autre vibration dans laquelle elle se sent mieux. Un peu comme si en changeant son prénom elle mettait de côté ou rejetait une part de son héritage, de son histoire, de ses karmas à régler.

Parfois c’est un « souvenir », un lien d’une autre vie qui est latent et pousse à se faire nommer d’une autre façon.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.