Anne Bocquet
Thérapie énergétique à Guebwiller
 
 
15 rue de l'abbé Braun, 68500 Guebwiller
 
06 52 66 74 56

Grille Kathara - arbres sephirot

15 Juil 2020 Anne Bocquet Géométrie sacrée

La grille Kathara et les arbres dénommés «de vie» ou sephirot sont 2 types de force, de mathématique et d’architecture reliées à 2 types de conscience : la conscience de la Vie et la conscience anti-vie ou énergie métatronique (du collectif de consciences déchues –coupées de la Source, connue sous le nom Métatron).

Tous les êtres vivants sur Terre sont infectés par la distorsion métatronique anti-vie due à une distorsion des énergies divines qui entraine une dégénérescence (maladies, douleurs, mort…) et une implosion de l’énergie au lieu de créer une expansion infinie (guérison, création…) : la matrice 3D dans laquelle nous vivons.

Des versions déformées des enseignements sacrés originaux et du symbole de la grille Kathara ont émergé à travers les enseignements métatroniques en Atlantide avec le symbole de “l’Arbre de la vie artificielle à 10 centres”, au lieu des 12 organiques à l’origine. Ils ont aussi des distorsions structurelles dans les formes et les proportions.

Ces enseignements distordus et altérés ont été donnés intentionnellement par les groupes métatroniques pour générer des inversions dans les connaissances et les énergies fournies.

Cela leur permet de garder en conditionnement et esclavage énergétique les êtres humains pour se nourrir de leur énergie divine (eux se sont coupés de la Source et n'ont plus cette capacité à se régénérer aux flux de vie)
 

Le symbole organique “vivant” de la grille Kathara représente la “formule mathématique fondamentale” littérale de la structure de rayonnement-réseau organique pour le cosmos vivant éternel.

De même, les différentes versions du symbole de “l’Arbre de la vie artificielle à 10 centres” représentent une “formule de création” inorganique déformée et artificielle à travers laquelle des structures de modèle de rayonnement multidimensionnel artificiel peuvent être artificiellement créées, en abusant des lois naturelles de la physique multidimensionnelle

Ceci dans le but d'exploiter et diriger l’organisation de la “matière noire”, des quarks et des particules subatomiques, afin de former des structures artificielles inorganiques, de forme atomique et biologique et de radiation de lumière à durée de vie limitée.

 

Le mot Kathara fait référence à la structure centrale des champs morphogénétiques, les modèles holographiques des ondes sonores et lumineuses qui servent de modèles sur lesquels la matière se manifeste.

La grille Kathara du corps humain est le modèle holographique de base sur lequel le modèle d’ondes scalaires morphogénétiques et tous les autres niveaux d’identité et de forme sont construits. C’est le “Centre de Contrôle” pour la manifestation de l’être humain.
 

On voit bien sur ces images la différence entre le nombre de centres (points),

le rapport entre les lignes,

ainsi que l'étirement de l'arbre séphirot par rapport à la grille Kathara.

Les arbres de la Kabbale ou ARBRE SEPHIROT sont utilisés dans diverses traditions mystiques.

L’arbre de vie de la Kabbale est un diagramme utilisé dans diverses traditions mystiques.

Il se compose généralement de 10 noeuds symbolisant différents archétypes et de 22 lignes reliant les noeuds. Les noeuds sont souvent organisés en trois colonnes pour indiquer qu’ils appartiennent à une catégorie commune.


Les noeuds représentent généralement des aspects englobants de l’existence, de Dieu ou de la psyché humaine.

Les lignes représentent généralement la relation entre les concepts attribués aux sphères ou une description symbolique des exigences pour passer d’une sphère à une autre.

Les noeuds sont également associés à des divinités, des anges, des corps célestes, des valeurs, des couleurs uniques ou des combinaisons de ceux-ci et des nombres spécifiques.

Les colonnes sont généralement symbolisées comme des piliers. Ces piliers représentent généralement différents types de valeurs, charges électriques ou types de magie cérémonielle.
 

Les structures issues de la Source telle que la grille Kathara génèrent et maintiennent un univers vivant, ouvert, infini avec des connexions vers les dimensions supérieures et une connexion directe à la Source.

Ces structures, comme l'être humain, sont auto alimentées par l'énergie divine de la Source.

A l'inverse, les arbres sephirot sont des structures finies, déconnectées de la Source. Comme elles ne s'alimentent pas à la Source, elles doivent chercher leur énergie à l'extérieur pour fonctionner et "vivre".

Voici 5 exemples d'arbres sephirot, schémas tronqués et déformés par rapport à la grille Kathara.

Contrairement à la grille Kathara, ces arbres sont inorganiques, ils sont "anti-vie"car ils ne créent rien.

- la structure n'a aucun lien direct avec son centre, elle ne peut pas se déployer en symétrie

- il n'y a que 10 ou 11 centres sur les 12, et le point 1 est trop bas

- le coeur n'est pas un carré mais varie d'une représentation à une autre

- leur structure ne peut pas se déployer symétriquement comme la grille kathara

- la largeur de ces grilles est de 87% par rapport à la grille Kathara

- le ratio hauteur/largeur est de 2,3 et celui de la grille Kathara est de 2

- il n'y a pas de combinaisons cohérentes entre ces grilles lorsqu'on les place en axes symétriques

La grille Kathara se régénère, se déploie et s'expanse perpétuellement pour créer la Vie dans un mouvement de croissance infinie.

La grille Kathara est une représentation de la structure organisationnelle de base sur laquelle l'univers organique, vivant et éternel de la Vie est construit et a toujours été formé…

Les arbres sephirot n'ont pas de croissance, ils ne se régénèrent pas mais fonctionnent sur un mode de recyclage qui dévore l'énergie au lieu de se déployer.

 

Ce schéma montre bien que la grille Kathara est symétrique et peut s'expanser à l'infini dans la création de vie...

...contrairement à l'arbre sephirot qui ne peut pas se multiplier et se déployer. Il est "fini".

Les arbres inorganiques sont obligés de chercher l'énergie à l'extérieur pour maintenir leur énergie sinon ils s'auto détruisent car ils ne sont pas auto-alimentés par leur connexion à la Source.

Ils n'ont pas la capacité de de se revitaliser.

LA GRILLE KATHARA :

- est l’élément causal dans tous les effets manifestes de la dimensionnalisation et de la conscience.

- sa forme se reflète dans le macrocosme et le microcosme de toute manifestation.

- Toutes les formes ont à leur base la structure commune du modèle holographique de la grille Kathara.

-  est le FACTEUR CAUSAL sous TOUTES les expressions dimensionnelles, donc toutes les formes de conscience et d’intégration-expansion de la conscience aussi!

- est la base sur laquelle les champs de Merkaba, les niveaux de champ aurique, les corps subtils de Hova, les chakras, les lignes méridiennes, les systèmes de matière physique et les niveaux de conscience multidimensionnels sont manifestés.

- L’énergie EST la conscience éternelle qui change perpétuellement de forme en se projetant à travers les structures de la grille Kathara, tout en restant toujours la même.

- L’énergie ne peut pas être créée ou détruite, elle ne change que de forme en suivant la structure géométrique de la grille Kathara.

La grille Kathara est la principale organisation mathématique-géométrique des unités de conscience qui se regroupent pour former des grilles scalaires de champ morphogénétique.

Elle est géométriquement structuré en 12 centres Kathara primaires reliés par 15 lignes Kathara primaires.

C’est le niveau de base de la création d’ondes stationnaires scalaires et de l’organisation énergétique à l’intérieur et derrière tous les systèmes dimensionnés, et est donc considérée comme le noyau du modèle holographique sur lequel le plan des ondes scalaires morphogénétiques et toutes les autres dimensions de l’anatomie de la forme sont construits.
 

Les différentes versions du symbole de l'Arbre de la vie artificielle représentent une «formule de création» inorganique déformée, artificielle à travers laquelle des structures multidimensionnelles non naturelles, inorganiques, à vie finie, sont créées artificiellement.

Toutes ces distorsions de la grille Kathara représentent des tentatives de mise en œuvre de formules de création non naturelles qui s'écartent des structures organiques et des lois universelles de l'énergie de Vie et de la Conscience, inhérentes à la Source, dans le seul but de nous pomper notre énergie.

C'est un choix qu'on fait ces consciences de se couper du divin, alors elles créent leurs propres systèmes de survie et d'alimentation pour pouvoir exister.


Articles similaires

Derniers articles

Code Métatron et collectif métatronique

Code vesica piscis (bi-onde) et énergie tri-onde

La Kundalini

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion