Les 9 Corps Égyptiens

 

 

 

Physiques : Ren, Khat, Ka,

Mentaux – Émotionnels : Ab, Ba, Khaibit,

Spirituels : Sekem, Sahu, Khu

 

 

 

Les anciens Égyptiens pensaient que l’Univers se reflète dans le corps humain et que l’Homme est un modèle réduit de l’Univers contenant en lui toutes les parties de la Création.
L’Égypte Ancienne nous enseigne ainsi que les 9 corps de l’être humain et le Cosmos sont en interaction, comme des miroirs imbriqués aux dimensions allant de l’infiniment grand à l’infiniment petit.

Nos corps ne sont pas seulement une carte de l’Univers, mais un lien vers lui.

Les quatre premiers corps sont liés aux éléments de la nature et les cinq suivants existent dans un autre espace et temps.
L’Égyptien voit l’Homme comme une manifestation perpétuelle et infinie de sa connaissance, conscience et réalisation. Chaque corps est de ce fait relié à une connaissance et une conscience bien particulière.

La vibration de cette tri-dimension (connaissance, conscience et réalisation) détermine la capacité de l’être humain à se mettre en relation avec un Univers où toute sorte de vie fait partie de son mouvement existentiel. De même que l’Univers est toujours en transformation, les 9 corps de l’Être humain sont en constante évolution. Tous les corps sont reliés entre eux, et à plus grande échelle sont en lien avec l’Univers.

Ainsi, lorsqu’un corps se met en mouvement, les autres corps interagissent entre eux et avec ce qui les entoure. De même, lorsque la Création est dans le mouvement, les 9 corps réagissent également à l’impulsion.

Lorsque nous élargissons notre connaissance, quand nous avons des prises de conscience ou quand nous agissons, c’est tout l’Univers qui suit cette mouvance, et cet élan nous revient dans une amplitude continue de changement et d’évolution. Ce principe rejoint la loi de causalité où chaque action, pensée, parole nous revient en conséquences.

Travailler avec ses 9 corps c’est prendre conscience de l’Unicité de chacun dans le Tout. Nous sommes Un dans la Création, et la Création est multiple en chacun de nous. Dieu (l’Univers) est en chacun de nous, nous sommes une partie du divin.

Dans cette dimension de l’humain, nous pouvons prendre conscience de nos potentiels créateurs, de nos pouvoirs divins illimités de guérison, de transformation, qui n’ont de limites que nos propres consciences, connaissances et actions.

 

.

Les 3 corps physiques :

 

REN est le premier des trois corps physiques.

REN: le Nom, en quelque sorte l’identité de l’être, sa formule de formation, sa signature. Ce qui va permettre de nommer l’être par son nom.

Symbolisé par une bouche au-dessus de la surface de l’eau.

Il est de la plus haute importance pour nous car son pouvoir créateur se manifeste lorsqu’il est prononcé. Notre nom est une vibration de création des états évolutifs et de guérison de nos corps. Chaque fois qu’il est prononcé, nous disposons d’une nouvelle énergie en fonction du respect que nous lui accordons.

KHAT est le second des trois corps physiques.

KHAT : le corps périssable ou partie la plus matérielle de l’âme. Le nom Khat est formé du signe du poisson du genre Oxyrhynque.

Il constitue la totalité des essences physiques de l’individu, avec toutes les forces indomptées de la créativité. Il est soumis au déclin et à la déchéance. Néanmoins il est également à l’origine d’un corps supérieur, une manifestation de notre conscience qui est créatrice de l’équilibre des éléments de Vie en nous. Il est par conséquent important de l’honorer comme un temple sacré, à partir duquel grandit le corps supérieur au moment opportun.

Il devient l’esprit transfiguré qui se fond dans la Lumière et le Tout après la mort du corps physique.

KA est le troisième des trois corps physiques.

KA : force vitale universelle qui anime chaque être.

Kaegyptien Symbolisé par les deux bras levés.

Il est le double immatériel du corps physique et il incarne notre individualité abstraite. Il est constitué de tous les actes et les gestes de notre vie, incluant notre nom. Il est incorporel. Il est le corps physique qui nous amène à la vie au-delà de celui qui est déterminé par les cinq sens. C’est la partie supérieure de notre physique qui commence à se manifester. Cela nous permet d’élargir la dimension de notre vie physique.

 

.

Les 3 corps mentaux et émotionnels :

 

AB de nature mentale et émotionnelle, est le cœur.

AB : le cœur en tant que siège de la conscience et de l’intelligence.

Symbolisé par un petit vase.

Il détermine notre relation entre le bien et le mal, selon le concept de vérité de notre être propre et non comme une dualité imposée à nous par toute une série de concepts transmis par la famille et la société. Il est le centre de la pensée de nature spirituelle.

BA de nature mentale et émotionnelle, est l’âme du cœur.

BA : qu’on identifie généralement à l’âme.

Bavolantaudessusmomie« Ton ba plane vers le ciel par la grâce de Ré ». Phrase rituelle accompagnant les morts.

Symbolisé par un oiseau avec le visage de la personne, qui quitte le corps à la mort.

Miniature du Papyrus d’Ani au British Museum

Le ba est capable de dépasser l’apparent pour découvrir l’invisible au dehors de la sphère individuelle. Il a le potentiel de manifestation d’une puissance créatrice qui peut se transformer en une autre puissance. Le ba porte en lui la capacité de rendre matière la volonté divine de notre être. Dès que nous sommes en harmonie avec la Source Sacrée de la Création nous créons la matérialisation de l’avenir grâce au ba. Il démontre aussi l’état d’éveil ou d’ascension de notre Nom. C’est la réalisation de notre dimension cosmique à partir de la chair-Ka.

KHAÏBIT est l’Ombre.

KHAÏBIT : l’Ombre peut s’assimiler au corps éthérique.

Fréquemment représentée par une ombre noire reproduisant les contours généraux du corps humain mais allongée et disproportionnée : comme notre ombre est le double de notre corps physique, kaïbit est le double de nos corps mentaux et émotionnels.

Toutes les capacités et activités physiques et non physiques de notre âme s’enregistrent dans Khaïbit. L’Ombre représente une dimension de notre Être Supérieur limité à l’espace-temps de son incarnation. C’est la Création de notre conscience en tant qu’individu, en tant qu’Être. C’est pour cela que ce corps est connu comme l’Esprit saint des corps de nature mentale.

Ces 6 corps font partie de notre manifestation mortelle. Ils disparaissent avec le corps.

.

 

Les 3 corps spirituels :

 

Partie indestructible de notre corps, support éternel de la matière, ils sont un guide déterminant pour l’évolution de notre âme (notre plan de conscience supérieur).

SEKHEM premier du corps spirituel.

SEKHEM : force de cohésion qui relie les autres parties, façonne l’image particulière de l’Homme et la maintient dans un état invariable lui donnant son image.

sekhemSymbolisé par un sceptre ou un casse-tête, symbole de pouvoir royal.

Il porte en lui les capacités du pouvoir vital de la Vie. Il est la force vitale de l’individu qui devient une entité non matérielle, la force qui devient entité spirituelle. c’est une personnification au niveau spirituel de la vitalité et de l’énergie humaine. Cette force vitale réside avec les dieux de lumière mais n’est pas un dieu. Ce corps ouvre la porte à une guidance de notre vie à partir de notre Être Divin.

Par la dimension qu’il nous apporte, nous prenons conscience de la responsabilité de ce que nous faisons individuellement et collectivement. Il nous propose d’équilibrer notre Être, par notre sagesse et notre intervention dans la VIE.

SAHU ou corps spirituel.

SAHU : enveloppe lumineuse de l’esprit, intelligence suprême.

Symbolisé par un fil qui commence à se croiser.

Il se développe à partir des trois corps physiques. Son développement se fait grâce à nos paroles, pensées, prières et de ceux qui prient pour nous. Sa vibration et sa manifestation ne dépendent pas de notre présence physique. Il est en connexion avec la présence divine, source de notre vibration. Il est à son tour le temple d’un corps plus élevé, le temple de notre manifestation divine. Il est ainsi géré par les lois supérieures de la VIE.

KHU ou âme spirituelle est l’Être éthéré, l’Être de lumière.

C’est la raison de l’existence de l’homme. C’est cette partie divine qui devient Un avec l’Univers. Elle peut se définir comme l’Être Divin Intérieur, le Soi divin ou tout autre nom la désignant comme partie de l’Univers, de Dieu et du Tout.

 

Pin It on Pinterest