Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

«Ce n’est pas en contemplant la lumière que l’on devient lumineux,
mais en portant son regard sur sa propre obscurité,
ce qui est beaucoup plus impopulaire parce que beaucoup plus difficile.»

Carl Gustav JUNG

 

Nous définissons l’Ombre par le « mal » et ses termes associés : diable, djinn, schéol, démons, le Malin, Ténèbres, enfers… ainsi que toutes les souffrances.

Or ces termes désignent des énergies qui se manifestent dans nos vies parce que nous avons dans nos cellules ces mêmes énergies : nous créons nos ombres et leur donnons forme.
Même si cela est complètement inconscient!

 

cf l’article https://www.les-ailes-du-karma.com/le-monde-est-mon-miroir/

Qu'est-ce que l'Ombre ? le Mal ?

 

D’où vient l’ombre ? comment est-elle née ?

 

 

 

Au départ, l’Ombre et la Lumière sont une seule et même énergie descendant de la Source.

 

Ils sont tous 2 une Diffusion d’Informations et d’Énergies Universelles.

 

Cette énergie répond à 2 principes qui régissent l’Univers : la polarisation et le mouvement :
tout élément a 2 extrémités ou 2 contraires et oscille de l’un à l’autre dans un mouvement perpétuel.

Ils participent à l’équilibre de l’Univers.

 

Dans l’absolu de l’Univers, Bien et Mal n’existent pas, c’est une seule énergie que l’esprit humain à séparer et diviser à l’extrême car notre mental a besoin de classifier et ranger dans des catégories. Nous avons une vision limitée de ce qui EST. Alors nous donnons une image et une polarisation aux différents aspects de cette énergie.
Cela correspond à la dualité de notre monde.

 

Lumière et Ténèbres sont les 2 parties d’un Tout.


Ombre/mal et Lumière/bien sont une seule énergie
venant de la Source
dans ses 2 aspects extrêmes (polarisés)

 

 

Cf l’article sur la polarité https://www.les-ailes-du-karma.com/les-2-faces-de-la-medaille-ou-la-polarite/

Plus l’énergie d’un monde vibre loin des fréquences de la Source comme c’est le cas pour notre dimension terrestre, plus la dualité et les extrêmes se font ressentir de manière très marquée.

 

L'Ombre : de la Lumière distordue

 

 

La Lumière sombre

 

 

 

 

L’Ombre a choisi  de s’éloigner de la Lumière et de se fragmenter.
Autrement dit e
lle n’est plus alignée avec la fréquence Amour et Lumière de la Source.

 

L’Ombre est de la Lumière distordue.

C’est une énergie qui s’est déconnectée, désynchronisée de la Source.

 

 

 

Elle fait partie de l’expérience que la Source a choisi d’explorer pour connaitre tous les aspects extrêmes et contraires de ce qu’Elle EST.
La Source a laisser la liberté à l’Ombre de s’éloigner d’elle afin de respecter son libre choix.

 

Si j’adopte un autre point de vue, je peux la considérer comme simplement une partie du divin qui est altéré, déformé, décalé.


Ramené à mon échelle humaine c’est une partie souffrante de moi qui n’attend qu’à émerger vers la Lumière.

 

 

L’Ombre est de la Lumière obscurcie et déformée, c’est tout.

C’est l’énergie de la Source qui s’est distordue.

Alors elle résiste certes, mais au final, la Lumière se répand toujours.

L'Ombre de l'Âme

 

 

L’Ombre de l’Âme

 

 

 

Mon corps humain est le support de l’Âme dans la matière.
A travers l’expérience humaine physique l’Âme expérimente l’éloignement de la Source jusqu’à oublier qui elle est : un être divin issu de la Source Lumière.
Plus l’énergie vibratoire s’éloigne de la Source, plus la dualité donc la souffrance se manifeste.

 

Être dans les ténèbres, agir « mal » ne signifie pas être mauvais, méchant ou maudit.

C’est une PARTIE souffrante de l’Âme qui prend tellement de place qu’elle occulte la Lumière en elle.
Sa lumière est toujours présente, sauf qu’elle est parfois étouffée, tellement faible que l’Ombre prend le dessus. Mais en dessous il y a toujours le divin présent.

Même chez les personnes qui commettent les pires actes : on ne sait pas quel karma elle vient jouer, quel rôle elle a accepté d’endosser, quel est le chemin de son évolution.

 

 

 

L’Âme fait l’expérience de la distorsion de la Lumière, à savoir l’Ombre, à travers ses incarnations et les souffrances humaines.

 

 

Mes zones d’ombre se sont construites et renforcées au fur et à mesure de mes vies et des transmissions transgénérationnelles.

L’Ombre se relie à moi à travers mes mémoires, karmas, contrats d’âme et toute énergie non pacifiée et c’est par ce biais qu’elle se concrétise dans ma vie.

« Le mal » peut prendre vie parce qu’il trouve matière à se nourrir et à se concrétiser à travers mes zones d’ombres intérieures, les blessures de mon Âme.

 

L’Ombre se manifeste dans notre monde car elle trouve résonance en chacun de nous : rancune, peur, colère, jalousie, humiliation, rejet, haine, jugement, culpabilité…

 

L’Ombre se nourrit de ces émotions toxiques pour se fortifier et me le renvoyer encore plus dans ma vie

… jusqu’à ce que je devienne conscient de son jeu et me libère des mémoires sous-jacentes.

 

Je suis créateur de mes ombres, elles sont une énergie que je choisis (souvent inconsciemment) de polariser en souffrance/mal.

 

L’ombre de mon Âme persiste de vies en vies jusqu’à ce qu’elle réaligne, libère l’énergie bloquée.

 

 

En tant qu’être humain, je porte la dualité de notre dimension donc une part d’Ombre coexiste avec ma Lumière divine et il en est de même pour l’univers.

Comment l'Ombre agit à tavers/sur moi?

 

Comment l’Ombre prend le pouvoir sur moi ?

 

 

 

 

Par Ombre je parle d’énergie de Lumière distordue (le Mal = non amour) qui fait écho aux ombres de l’Âme : toute souffrance donnée ou reçue, mal-être, malheur…

L’Ombre s’infiltre dans mes failles pour alimenter et réactiver mes blessures d’Âme.

Elle se sert de mon Ego, croyances limitantes, souffrances, peurs pour réactiver en moi des émotions, comportements et situations souffrants.
Alors je tombe facilement dans son piège d’autant qu’elle sait se déguiser et m’illusionner.

 

Quand je vis une situation difficile, quand je souffre, ces parts de moi entrent en résonance avec l’Ombre et lui donne de la consistance.
Dans un cercle vicieux de vase communiquant, je l’alimente et elle me nourrit car c’est ainsi qu’elle peut se maintenir en vie.

Cela explique aussi pourquoi des situations douloureuses se répètent, des actes « horribles » sont commis, des émotions tourmentées me submergent.

L’Ombre a besoin de la matière de la souffrance humaine pour rester active.

 

L’Ombre a besoin de mes ombres pour se maintenir en vie comme elle n’est plus reliée à la Lumière divine.

Elle se nourrit de mes émotions négatives et de mes mémoires pour mieux me maintenir sous son joug et à plus grande échelle se répandre sur l’humanité.

 

 

Pour rester en vie, l’Ombre utilise mes souffrances et mes peurs pour siphonner mon énergie divine.

 

Tant que je choisis de vivre la souffrance,
car c’est un choix (de l’Âme, cellulaire, qui dépasse le mental),
j’attire et vis de la souffrance.

 

L’Ombre prend le pouvoir sur moi car je la laisse faire.

 

 

L’Ombre parvient à influencer / conditionner mes choix et mes comportements à travers mes pensées et mes émotions.
Pourquoi? parce que je ne suis pas conscient que ce sont mes propres zones d’ombre qui créent et attirent les manifestations de l’Ombre!

En fait l’Ombre appuie là où ça fait mal, elle vibre avec mes blessures, mes karmas. Je la crée autant qu’elle me manipule!

 

En fait l’Ombre est une partie de moi blessée, distordue et dans l’incompréhension.

 

Par la loi d’attraction j’attire (ces manifestations de) l’Ombre dans ma vie qui (sont) est en miroir avec mes « démons » intérieurs.

 

 

Lorsque je deviens conscient de ce jeu auquel je participe, je peux décider de transmuter l’ombre et de la polariser lumière.

Comment l'humanité consent à l'Ombre...

 

 

Le consentement de l’humanité à l’Ombre

 

 

 

Si l’Ombre peut se manifester, c’est que J’Y CONSENS même si ce n’est PAS CONSCIEMMENT.

 

JE CONSENS = JE LAISSE LE POUVOIR à l’Ombre
Comme elle est inscrite dans les mémoires karmiques et familiales que je porte dans mes cellules et dont je n’ai bien souvent pas conscience, je l’attire et lui laisse la possibilité d’agir sans même que j’en ai conscience.

Elle est reliée aux zones duelles de mon Âme, à savoir mes peurs, mes souffrances et à tout ce qui n’est pas libéré.

Le consentement est donc au NIVEAU CELLULAIRE et NON MENTAL !

 

J’entends déjà les récriminations : comment puis-je CONSENTIR à souffrir ? à agir négativement ? à pactiser avec l’Ombre ?

 

Voilà comment :

Chaque fois que dans une incarnation je laisse mes souffrances dicter mes actes, fais du tort à autrui, pratique la magie noire, reste dans la dualité victime-bourreau, eh bien je consens au pouvoir de l’Ombre = je lui laisse le champ libre pour avoir prise sur moi.

 

 

 

Par ce biais, l’Ombre entre en résonance avec ce qui n’est pas libéré en moi quelle que soit l’incarnation car elle est liée à l’Âme.

Peu importe le corps, les zones d’ombre sont attachées à l’Âme.

J’attire ce que je suis : c’est une loi incontournable de l’Univers.

 

Mes zones d’ombre se sont construites et alimentées au fur et à mesure de mes vies et des transmissions transgénérationnelles.


Je porte leur énergie dans mes cellules.

 

 

Autrement dit, l’Ombre se manifeste dans la mesure où elle trouve un écho, même infime en moi, à quoi se raccrocher pour prendre le pouvoir !

 

 

Cela signifie aussi que chacune de mes mémoires ou karmas non résolus sont des POINTS D’ANCRAGE pour l’Ombre, et que plus j’œuvre à devenir conscient et à libérer mes mémoires, plus je neutralise l’Ombre.

En réalité l’Ombre est moins puissante que la force que je lui attribue.

L'Ombre : une punition?

 

L’Ombre : une punition?

 

 

 

La Vie (l’Univers si tu préfères) me renvoie là où j’en suis dans mon évolution et utilise tous les moyens à sa disposition pour m’aider à me situer, à comprendre et à évoluer.

Le but de mes expériences est de mettre en lumière tous les aspects que j’ignore ou que je ne veux pas voir pour les accepter et les libérer.

Mes épreuves actuelles sont des réactions face à mes mémoires passées enregistrées en moi.

Ce qui explique que l’Ombre soit présente dans ma vie, car elle est liée à mes blessures d’Âme.

 

Le mal n’est pas une punition.

Il fait partie du processus d’apprenti-sage et de croissance
dont mon Âme a besoin
pour prendre conscience de cette énergie et la lâcher.

 

 

De même, les situations de la vie que je qualifie d’épreuves, qu’elles soient « rationnelles » ou non, ne sont pas des expériences pour me faire du mal ou pour me bloquer.
Ce sont des opportunités que mon Âme crée pour m’accompagner dans mon évolution : c’est que j’ai EN MOI quelque chose à libérer.

 

Si je suis confronté à la magie noire, à des « attaques » de l’invisible, c’est TOUJOURS parce qu’en moi une énergie non libérée fait résonance et permet d’attirer cela.

 

 

 

L’Ombre participe à mon évolution car elle me fait comprendre mes dysfonctionnements, mes blessures.

L'Ombre au service de la Lumière

 

 

L’Ombre au service de la Lumière

 

 

 

 

Malgré tout le « mal » de l’Ombre, elle m’aide à évoluer, à prendre conscience de ce qui n’est pas encore éclairé en moi.

 

La dualité permet à l’Âme de passer de l’ignorance/ombre à la connaissance/lumière.

 

Cela passe par l’expérimentation des contraires à ce qu’elle est, soit l’Ombre.

 

 

Même si cet énoncé est difficile à accepter, il fait partie des grandes lois de l’Univers :
tout est Un, tout participe d’une Totalité faisant partie d’un grand Tout, tout est mouvement afin d’équilibrer l’oscillation de l’Univers, tout a 2 polarités, toute énergie attire en réaction une énergie identique ou opposée, le monde est mon miroir, j’attire ce que je suis !

Ouf, ça en fait des lois universelles ! qui expliquent comment la Source a laissé l’ombre prendre forme et être, en miroir de la Lumière.

L’Ombre est à mon image, chacun de nous sommes porteur d’ombre dans nos cellules et notre Âme

 

Un jour j’ai vécu une expérience avec des « démons » dont je vous passe les détails et il s’est passé un déclic en moi : j’ai compris dans mes tripes et mes cellules que j’étais puissante dans ma Lumière et que je pouvais les vaincre sans faire appel à de l’aide extérieure.

Mais il a fallu que j’accepte que cette Ombre était d’abord en moi, liée à des mémoires non libérées.

 

J’ai compris que l’Ombre pouvait m’atteindre de l’extérieur dans la mesure où je le lui permettais car elle faisait partie de moi.

Pas avec mon mental évidemment, mais au cœur de mes cellules et de mes propres zones d’ombre.

J’attire ce que je suis !

 

 

 

Alors si au fond de moi j’ai des mémoires non pacifiées et des peurs, eh bien j’attire comme un aimant cette ombre tant redoutée.
Je lui laisse un passage d’entrée car elle entre en résonance avec moi.
Ma peur lui donne encore plus de force et d’ancrage!

En réalité elle n’est qu’une manifestation de ce que je porte en moi; d’où son intérêt : elle me montre mes failles.

 

Ma compréhension a été de modifier ma perception de cette Ombre et prendre conscience de ce qu’elle m’apportait.

Elle me pointe du doigt mes zones d’ombre, ce que j’ai à régler.

 

Pin It on Pinterest