Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Nous portons dans nos cellules des tas de contrats, voeux, serments, pactes… passés dans d’autres incarnations et que nous ramenons de vie en vie puisqu’ils sont liés à l’Âme et non au corps physique.

Ces contrats me permettent d’évoluer dès lors que j’en prends conscience même si au départ ils me paraissent comme des freins. Sans la nuit le jour ne brillerait pas.

 

 

 

Qu’est-ce qu’un contrat d’âme ?

 

 

 

Le terme « CONTRAT «  comprend :

accords, consentements, engagements, serments, vœux, promesses, pactes, allégeances, loyautés, malédictions, paroles magiques, reniements, tout ce que j’ai juré de…

 

Les accords sont liés à l’Âme, ils me lient dans mon incarnation et même au-delà, car ces contrats ne s’arrêtent pas avec la mort du corps physique.
Donc ces contrats me poursuivent de vie en vie comme les karmas.

Tout consentement/contrat que j’accorde à telle ou telle énergie, croyance, déité, personne me lie à elle, jusqu’à ce que j’en prenne conscience, que j’ai la compréhension de cette expérience… alors je peux les annuler.

 

Comme rien n’est dû au hasard, mon Âme place sur mon chemin personnes, lieux, situations, organisations, groupes, préceptes, avec lesquels j’ai quelque chose à régler.
Contrats d’âmes et karmas sont donc bien souvent liés.

 

 

En raison de contrats passés dans d’autres incarnations, terrestres ou galactiques (sur d’autres plans ou d’autres planètes), avec d’autres âmes, avec moi-même ou même avec l’Ombre, je suis lié à des fréquences vibratoires, des Âmes, des énergies.

 

Ces contrats m’enchainent à des personnes ou me mettent dans un cercle vicieux de schémas répétitifs dont je ne peux sortir qu’en prenant conscience de ces accords.

Je n’en ai pas conscience mentalement, intellectuellement mais mes cellules et mon Âme savent, elles, et restent engagées au contrat d’Âme.

Pour m’en libérer il est nécessaire que d’abord je comprenne l’expérience, son enseignement, alors seulement je peux les annuler.

 

 

 

2 sortes de contrats :

 

1. Pour mAIDER : ceux passés avec d’autres âmes pour apprendre, m’enseigner, me guider, m’aider à avancer et me libérer : proches, formateurs, amitié, amours… Un peu comme une résolution karmique.

2. Ceux qui me LIMITENT et me contraignent, que je le fasse intentionnellement ou inconsciemment :


  contrats passés avec moi-même
♠  contrats passés avec d’autres âmes
♠  contrats passés avec l’Ombre

 

 

Voici quelques exemples simples de contrats :

  • Je prête allégeance à… (maitre, enseignant, roi, déité…)
  • Je renie le divin car j’ai été trompé/ trahi/ éliminé
  • Je te jure que tu es mon seul et unique amour, que je t’aimerai pour l’éternité
  • Ma vengeance sera sans limites
  • Vœux de chasteté, célibat, d’obéissance, de pauvreté
  • Je suis mort pour avoir utilisé mes dons, alors plus jamais !
  • Tu m’appartiens
  • Sois maudit !
  • Je promets de toujours être là pour toi
  • Je jure d’observer la Constitution et les lois du peuple…
  • Je m’engage à honorer la dette de ma famille
  • Je promets de faire preuve de dévouement à…
  • Que les hommes et mes confrères m’accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses; que je sois déshonoré(e) et méprisé(e) si j’y manque (serment d’Hippocrate).

Contrats de loyauté (je fais le même métier que mon père, j’ai pris en charge les bagages de mes ancêtres…), de pauvreté, de solitude (vœux de chasteté, célibat, jurer un amour éternel, se promettre ne plus jamais aimer…), d’hospitalité, d’esclavage (besoin de toujours rendre service, faire pour l’autre, se mettre à disposition, vouloir toujours aider…)

Imaginez-vous l’impact de ces contrats sur les vies suivantes ?

 

Les contrats d’âme sont passés volontairement ou inconsciemment

avec moi-même, avec l’Ombre ou avec d’autres âmes.

Je porte aussi des contrats d’âmes de mes ancêtres.

Tout contrat est révocable dès que mon Âme valide l’annulation dans mes cellules.

 

Le contrat de naissance et d’incarnation

 

En m’incarnant je prends d’abord un engagement avec moi-même.
Je choisis les directions et expériences de ma future vie en répondant à une question :
« qu’est-ce que je veux apprendre ? ».

 

 

 

A partir de là je passe des accords avec moi-même et d’autres Âmes : ceux qui vont devenir mes parents, mes frères et sœurs, mon conjoint, mes enfants, amis, victimes, bourreaux etc.

 

Donc je décide et choisis :

 


– ma famille
et mon environnement, milieu social, grandes étapes de vie…

 

– mon scénario de naissance : comment je serai conçu, comment je vais naitre…

cf article https://www.les-ailes-du-karma.com/les-scenarios-de-naissance/

Même un enfant conçu lors d’un viol et/ou qui est abandonné à sa naissance a CHOISI cette expérimentation. Son âme a passé un contrat avec ses géniteurs, ses bourreaux, ceux qui vont l’éduquer…

Même si ce sont des karmas à régler, il peut s’y rajouter des accords sous-jacents.

 

– mes bourreaux ou mes alliés.

Toutes les âmes que je rencontre dans ma vie en fonction de ce que je veux expérimenter et de ce que je viens apprendre.

Nos proches incarnent souvent nos bourreaux pour nous enseigner les leçons et apprendre. Ce sont eux qui (par notre consentement d’âme) nous blessent, nous trahissent et nous donnent l’opportunité et la chance d’apprendre.

Ainsi je comprends que mes bourreaux sont des âmes qui ont accepté de jouer ce rôle pour m’aider à avancer dans mon évolution, à me libérer !

A condition bien sûr que je ne reste pas dans l’illusion de mes blessures et de l’Ego.

 

Et je suis autant victime que bourreau.
Envers d’autres bien sûr mais avant tout je suis mon propre bourreau : tant que je reste dans mes blessures, que je rejette la faute sur l’autre ou Dieu, que je n’accepte pas que je me suis attiré tout ce qui m’arrive.

Encore une fois, acceptation et compréhension que j’ai consenti à ce que je vis et à ces contrats me permet de les libérer et sortir de l’état de victime.

 

 

 

 

Contrats d’âme = accord = engagement
volontairement ou inconsciemment
en raison de sentiments souffrants, loyautés, karmas…
liés à l’âme de vies en vies.

 

Comprendre l’utilité et le bénéfice pour mon expérience :
je peux les annuler quand j’ai compris le message.

Les contrats avec d’autres Âmes et l’Ombre

Lorsque je m’incarne, je choisis mes lignes de vies directrices.
Or, une fois dans la matière, j’oublie le but de mon incarnation. En effet, dans la densité de la vie terrestre, mon Âme est plongée dans l’oubli.

Je m’assimile alors à mon corps physique, à mes rôles, mes épreuves de vie, et j’oublie qui je suis vraiment et surtout pourquoi j’ai choisi cette incarnation.
C’est ainsi que ma vie terrestre se passe dans un total oublie de ce que j’ai décidé d’apprendre et expérimenter.
J’oublie tous mes karmas et contrats.

Je reste accroché à la matière, à l’égo, aux blessures, aux rôles et mon Âme finit par sombrer dans la souffrance, les blessures, les peurs…

 

 

Alors en réaction j’en arrive à passer encore des contrats à mon insu ou volontairement avec d’autres personnes – Âmes.

Et notamment avec l’Ombre.

 

 

C’est parfois volontairement que je m’allie à des énergies sombres, que je pratique la magie noire, car j’en retire un bénéfice immédiat (force, puissance, argent…), c’est parfois l’Ombre qui me leurre.

Car elle sait se déguiser habilement et m’illusionner pour me faire croire n’importe quoi y compris qu’elle est lumière. Ah la maligne ! je tombe dans le piège et hop j’ai encore passé un contrat qui va me poursuivre des vies et des vies…

Comment se créent les contrats et accords d’Âme

Tout d’abord je passe les contrats d’âme pour mon incarnation : ceux dont j’ai besoin pour les apprentissages que je souhaite dans cette vie.

 

Puis, certaines âmes se retrouvent de vies en vies, liées par des karmas et/ou des contrats.
Nous ne nous rendons même pas compte de l’impact de nos paroles et de leur portée pour nos incarnations futures.

 

 

Parfois des Âmes prononcent des voeux, pactes, promesses, malédictions, décident de prêter serment à tel ordre, roi, institution ou personne.
Ou encore jure de s’aimer pour toujours, de se retrouver quoiqu’il advienne, d’honorer la dette de son père, d’obéir malgré les désirs contraires du coeur, désire plus de pouvoir…

Les interactions humaines créent par ailleurs divers sentiments de rejet, humiliation, abandon, trahison ou injustice, jugement,  jalousie, vengeance, peurs… ou encore des loyautés, des allégeances.

Les êtres éprouvent haine, colère, échec, frustrations et beaucoup de culpabilité. Ils s’affrontent, se déchirent, cherchent à se détruire ou à dominer, les Âmes souffrent.
Chacune rejette la faute sur l’autre.

Et alors naissent, avec les karmas, des contrats, serments, promesses, malédictions…

 

Avant l’incarnation sur Terre j’ai aussi passé des contrats d’Âme par culpabilité, reliés à mes karmas.

Cela fait partie du système de la matrice de la Terre dans laquelle nous sommes coincés pour le moment… car elle se délite petit à petit par l’éveil des consciences.
Pour faire court, nous sommes obligés de nous réincarner sur Terre encore et encore pour « payer » des dettes karmiques car nos corps physiques servent d’alimentation énergétique à des âmes qui se sont littéralement coupées de la Source. Étant coupées de la Source elles ont besoin de trouver leur énergie vitale ailleurs qu’en elle-même.
Et notre divin en nous est une fabuleuse centrale nucléaire pour ces âmes-là.
Par conséquent elles ont mis en place un système esclavagiste de réincarnation dans lequel nos âmes se sont fait piégées afin de nous siphonner notre puissance divine.
C’est par l’ignorance volontairement maintenue de notre puissance divine et par le système de tous nos contrats, des implants et des karmas que nous restons bloqués dans ce système. Or l’éveil des consciences met en péril ce système car nous reprenons notre pouvoir.
Mais tout cela est encore une autre histoire…

 

Toutefois tout contrat est révocable, tout contrat peut s’annuler dès lors que j’en prends conscience.

Il se porte à ma conscience quand je suis prêt à comprendre et à lâcher.

C’est comme cela que je récupère ma liberté et ma souveraineté, pas à pas.

Annulation d'un contrat

Pour annuler un contrat le vouloir ne suffit pas.

 

D’abord, il est important d’identifier comment ce contrat se manifeste dans ma vie.
Par quels biais, quels moyens ce contrat me limite, me freine, comment il m’empêche d’avancer, surtout à quoi ou qui il me lie.

 

 

Ensuite quel est le bénéfice que j’en retire et son utilité (oui oui, il y a toujours un bénéfice sur le plan de l’Âme, même inconscient, à toute épreuve ou situation !)

Puis je peux en toute conscience accepter que j’ai passé ces contrats. C’est reconnaitre, être en accord avec le fait que je suis responsable de ce contrat passé dans une autre vie ou par mes ancêtres avec lequel je suis en loyauté.

Enfin avoir la compréhension de cet apprentissage, ce qu’il me permet de prendre conscience : alors je peux m’en libérer.

Texte de libération de contrats

Selon le besoin / l’intention, je peux modifier ou rajouter : prophéties, oracles, divinations, prédictions, paroles magiques, incantations etc

Avoir une intention de libération cible et renforce la formulation : une thématique (l’argent, l’amour, voeux religieux, loyauté transgénérationnelle, ce dont j’ai pris conscience…), un serment précis…

Ce qui est entre parenthèse peut être rajouté ou pas.

 

« Je demande et j’ordonne maintenant pour toutes mes incarnations passées présentes et futures, pour tout mon être multidimensionnel, d’annuler, de résilier, de révoquer définitivement tous les contrats et accords, consentements, engagements, voeux, serments, promesses, pactes, chaque fois que j’ai juré que, allégeances, loyautés, reniement, la magie, malédictions que j’ai passés avec moi-même, avec d’autres âmes, avec l’Ombre ou que je porte de mes ancêtres.

Je demande et j’ordonne que tous ces contrats et accords (avec leurs implants et systèmes associés) soient définitivement annulés et remis à la lumière et que toutes leurs conséquences soient annulées (remises à la lumière) dans toutes mes incarnations. »

 

Je peux soit le dire à voix haute, lentement, en conscience.

Soit l’écrire au crayon de papier et le brûler.

 

Lorsque je répète ou écris ces phrases c’est l’intention de cœur, l’amour pour moi-même et mes zones d’ombres qui va vibrer et insuffler l’énergie de guérison et de libération.

 

Il est essentiel et nécessaire que je trouve en moi suffisamment d’amour à me donner pour accepter de lâcher ma souffrance, ma culpabilité, mes croyances erronées… liées à ces contrats.

 

 

Laisse-toi guider par ton intuition, cette formulation est un exemple, tu peux l’adapter selon tes besoins ou intuition.

Il est important que cela résonne juste en toi.

Pin It on Pinterest