Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Photo de la Une de l’article : Isabelle Valdenaire

 

 

Conscience divine et matière: reflet l’une de l’autre

 

 


photo Olivier Defrain

 

La matière est le reflet de ma Conscience

La Conscience est le reflet de la matière

 

 

Réalité physique et Conscience divine sont reliées, tout en étant autonomes. Aucune séparation n’existe entre les 2.

Plans subtils et plans de la matière sont intimement reliés, Conscience et plan physique interagissent et se reflètent à tout instant.

 

 

 

A l’origine de la Création…

 

 

 

 

photo Isabelle Valdenaire

 

Chaque particule la plus infime dans l’Univers est créé à partir de la Source, la Conscience divine créatrice du Tout.
Cette conscience est la Source de ce qui est, elle est le Tout et l’unité car elle est une même réalité infinie, éternelle et omnipotente quels que soient les mondes ou les dimensions.

Et chaque particule, de l’atome infinitésimale aux galaxies, découle de cette même Conscience et est créé selon le même principe.

Le corps humain aussi est, à son échelle, à l’image de tout élément de l’univers.

 

C’est pourquoi, bien que toute vie, toute matière soit unique, nous sommes tous reliés au même Tout, participant à la même Unité, car créé de la même manière : tous reliés et uniques, tous en miroir.

Êtres vivants et Univers étant chacun le reflet de l’autre tout en étant une partie de l’autre.

Déjà les anciens Égyptiens croyaient à ce principe fondateur : tout est un et relié, l’univers est le reflet de l’homme et l’homme est à l’image du Cosmos.

 

Ils pensaient que l’Univers se reflète dans le corps humain.
Mon corps physique est le miroir de la Conscience divine.

Je suis l’Univers et l’univers est en moi.

 

 

L’Être humain est un modèle réduit de l’Univers et contient en lui toutes les parties de la Création, et inversement.

 

 

 

 

La Conscience crée la Matière

 

 

 

Photo Olivier Defrain

 

Chacune de ces consciences fait ses expérimentations dans différents plans et dimensions de l’univers.

L’être humain est l’une des manifestations tangibles de cette Conscience faisant l’expérience de la multiplicité dans la matière.

 

Mon corps n’est pas seulement une carte de l’Univers, mais un lien vers lui : quand je comprends le fonctionnement de mon corps, je comprends l’univers.

L’Univers à grande échelle, moi en tant qu’être incarné à plus petite échelle, sommes une projection de la Conscience divine tout en faisant partie d’Elle.

 

Or, la Conscience divine a besoin de s’exprimer dans la matière pour évoluer car c’est par la matière que passent les expériences.


Le palpable est le support de la puissance de création de cette conscience.

 

 

 

 

 

Matière et Conscience divine ne sont pas opposées mais reliées

 

 

photo Isabelle Valdenaire

 

 

Matière et conscience ne sont pas opposées ! c’est là souvent que nous nous fourvoyons.

La matière n’est rien sans la conscience, et la conscience a aussi besoin de la matière. Elles sont en miroir !

Elles sont 2 réalités différentes et intriquées, l’une étant la genèse de l’autre et vice versa.

 

Ne tombons pas dans le piège de délaisser le monde matériel sous prétexte de nous relier au divin!

 

L’une ne va pas sans l’autre. Tout est question d’équilibre, de juste milieu.

C’est là que nous nous trompons souvent : en oubliant, privilégiant ou rejetant l’une ou l’autre.

 

N’oublions pas que c’est grâce à mon corps physique et au monde tangible que je peux faire mes expériences et évoluer quand j’y mets de la conscience.

Quand je considère mon corps comme juste de la matière utile et fonctionnelle, alors le monde devient pour moi matériel et rationaliste.
Quand je conçois mon corps comme un organisme plein de vie, sacré et divin, je regarde le monde vivant et sacré.

 

 

La Conscience a besoin du corps physique pour descendre le divin dans la matière.


A travers mon corps j’incarne le divin = être relié en conscience à mes 5 sens, mes actes, mes paroles

 

 

 

 

Grâce à la matière je peux inter agir avec cette Conscience divine et l’intégrer CONCRÈTEMENT dans ma vie :

respirer en conscience
boire/ manger en conscience
sentir le feu de Vie qui m’anime et m’aide à créer, mettre en oeuvre,
respecter cette Terre dans toute son entièreté
ressentir combien chacune de mes pensées, chacun de mes actes a de l’influence sur ce qui m’entoure
rire et insuffler la joie dans toutes les cellules

 

 

Mon corps est l’outil indispensable à mes expériences,
et ces expériences sont nécessaires à mes prises de conscience pour évoluer.

 

A travers mon corps la Conscience divine s’ancre dans la matière;
par les apprentissages dans la matière, dans le corps, je deviens conscient du divin en moi

 

 

Même s’il est illusoire, je suis pour l’instant dans ce monde et c’est dans ce monde de matière que je peux grandir et acquérir mes apprentis-sages.
Même les illusions que je me crée appartiennent à l’Univers.

Alors ne rejetons pas cette matière ! vivons allègrement et bénéficions de tout ce que la matière, qui est aussi notre corps, peut nous apporter dès lors que je le fais en conscience et dans la conscience de ce divin en moi et autour de moi.

Jouir des plaisirs de la vie ce n’est pas s’opposer au divin quand je prends conscience que par mes actes et mon corps je reflète ce divin.

 

 

 

En tant qu’Être incarné, je suis le cœur de la reliance entre matière et Conscience
entre mon corps et la totalité de l’Univers
entre l’expérience et le Divin

 

 

 

 

Conscience divine et Conscience individuelle      

 

 

 

     1 cœur au milieu de l’eau

 

Dans son infinie création et expansion perpétuelle, la Conscience divine s’est subdivisée en milliards de consciences individuelles.

La Conscience divine est LA Conscience universelle présente en tout élément de le toute la Création.

 

Je suis une partie de la Source divine Universelle et infinie, je suis en conséquence une partie de cette Conscience divine, reliée à Elle, tout en étant unique et autonome : j’ai ma propre conscience.

En tant qu’être de chair, je suis une partie émanée de cette Conscience divine, incarnée dans la matière, sur un plan donné, dans une dimension donnée.

Je suis l’Univers et l’Univers est en moi.

Je suis le divin incarné et le divin est en moi.

 

 

Tout élément de l’Univers a en lui cette Conscience divine,
mais chacun avec son niveau de conscience propre
et sa vibration propre.

 

 

Dans la mesure où le monde tangible est un reflet possible de LA conscience, il est aussi le reflet de ma conscience individuelle.

C’est-à-dire que la réalité physique dans laquelle j’évolue, dont mon corps fait partie, est le miroir de ma propre conscience.

Cela veut dire que selon mes compréhensions et mes pensées, de là où j’en suis dans mon évolution et de mon état de conscience, je crée les situations et relations de ma vie.

Ma conscience crée ainsi ma Réalité et ce que je vis ! 
Ma Conscience s’exprime dans la matière. Ce sont comme des messages qu’elle me communique.

 

Je perçois le monde comme je me perçois.
Tout dépend du regard que je porte sur moi-même
et sur ce qui m’entoure.

Le regard que j’ai sur le monde dépend de mon système de pensées.

 

C’est pourquoi à chaque prise de conscience, ma conscience s’élargit et s’ouvre à d’autres vibrations. Ces vibrations plus légères finissent par prendre forme dans ma réalité.

 

 

Ainsi ma réalité physique, dans la matière (mon corps, situation concrète, environnement) reflète ce qui se passe en moi,
au niveau cellulaire et énergétique
car ma conscience est présente au coeur même de mes cellules.

 

 

 

Exemple : la maladie (mal-a-dit) est un signal que mon corps manifeste pour que j’écoute ce que ma Conscience veut m’exprimer. Si mon corps va mal c’est que certaines énergies sont bloquées.

 

La Conscience divine précède la genèse de toute chose dans l’Univers, et par extension, ma conscience individuelle crée tout phénomène de ma réalité.

 

Ma conscience, en fonction de mes énergies inscrites en moi,
mes mémoires,
mes compréhensions,
mon chemin de vie,
crée ma réalité.

 

 

Par ailleurs, ce que j’expérimente et observe à l’extérieur influence mon état d’âme et mon taux vibratoire.
Comme la matière et la Conscience sont en miroir, elles se renvoient l’un l’autre des vibrations qui influent l’une sur l’autre.

Tout ce qui se passe dans la matière dense a des conséquences dans les plans plus subtils et inversement.

 

Cela signifie que chacune de mes pensées, chacun de mes actes va modifier les énergies subtiles, qui en retour vont changer la réalité concrète.
C’est ce qui se passe quand j’ai compris quelque chose, que je change mon attitude, que je suis positif…

 

 

 

 

Ma réalité selon ma conscience

 

 

 

Toute la réalité physique est le miroir de la Conscience Divine, et toutes les vibrations de la Conscience divine s’impriment concrètement dans ma vie.

Cela signifie que l’énergie que je suis (= tout mon être, émotions, mental, mémoires cellulaires…), l’énergie que j’émane est en constante interaction avec ma Conscience individuelle et à plus large niveau avec celle de l’Univers.
Les énergies de tout mon Être se manifestent dans la réalité physique.

De même, quand j’agis et fait quelque chose, cela modifie mes énergies.

 

Une action, une expérience ne peut être posée dans la matière si elle n’est pas d’abord élaborée dans mon esprit. Selon ma conscience j’agis.

Énergies et densités concrètes sont liées et en mouvement l’un agissant sur l’autre et inversement. 

La peur par exemple. Nous avons tous en nous des peurs diverses.
La garder en moi c’est envoyer un message dans l’univers. Et si je ne la libère pas, un jour l’énergie descend jusque dans la matière et je ma peur : me faire cambrioler, avoir telle maladie…

 

Mon énergie est différente selon ma Conscience.

Ma réalité se manifeste en fonction de mon énergie. C’est pourquoi j’attire des personnes et des situations en fonction des vibrations que j’émane.

Toutes ces énergies sont en moi, au cœur de mes cellules : ce sont mes mémoires et mes émotions.
Elles renvoient un champ vibratoire dans lequel je baigne et qui par attraction m’attire des énergies similaires. Ce qui se traduit par situations et personnes.

 

 

Peu importe ce que j’émane, la réalité en est la conséquence. Il n’y a jamais de hasard ni de coïncidence, tout est juste, tout est parfait, tout est lié : une action attire une réaction.

 

 

 

Je suis persuadée que j’aurais le cancer du sein comme ma mère ? eh bien je vais me le créer (énergie dans la matière) !

En réalité, les mémoires que je porte de ma lignée entrent en résonance avec mes énergies et par conséquent elles se manifestent dans la réalité de mon corps.

 

 

Toute énergie en moi est un message
que ma conscience envoie dans l’univers
et qui me revient d’une manière ou d’une autre dans le concret.

 

 

 

 

Je le répète, conditionnements, consentements, mémoires, karmas, loyautés transgénérationnelles, contrats d’âme etc  mettent comme des couvercles ou des nœuds qui altèrent ma perception de la Réalité.

Ils me donnent une vision distordue de la Conscience divine et cela se traduit par des difficultés, maladies, comportements souffrants, schémas répétitifs.

 

Le message que j’envoie à l’univers est tronqué ou altéré, donc ce que je récolte l’est également.

Ainsi, tout ce que je libère, tout ce dont je prends conscience remonte dans les plans plus subtils permettant à ma réalité incarnée de changer.

 

Connais-toi toi-même et tu connaitras l’Univers !

 

 

A chacun sa réalité sur la même Terre

 

Nous vivons tous dans un même monde, et pourtant en fonction de mon état d’être, de mes pensées, de mon niveau de conscience, la réalité de ce que je vis dépend de mon niveau de conscience et de compréhension.
Et ma réalité vibratoire (énergétique) est différente de celle de mon voisin.

Nous sommes dans un même plan d’incarnation toutefois cela ne signifie pas que nous vivons tous la même réalité.
Elle se crée selon notre état de conscience et selon ce que chacun vient apprendre et expérimenter.

En fonction des choix que je fais, une diversité de lignes temporelles possibles s’offrent à moi.

Mon futur est ainsi en constant mouvement et en perpétuel devenir.

 

C’est comme avoir plusieurs chemins en face de soi, selon mes choix, mon niveau de conscience, mes compréhensions,
je m’engage dans une ligne temporelle possible parmi d’autres :
une réalité selon ma conscience.

 

 

Donc tout être humain vit dans une même matrice collective, un même plan d’incarnation tout en ayant la possibilité de vivre des réalités différentes.

Je crée mon univers, à l’image de mon monde intérieur, bien plus complexe que je ne le pense.

 

C’est pourquoi je ne peux juger autrui ou présumer de ce qui est juste, mal ou bien. Personne ne sait ce que l’autre a choisi d’expérimenter ni à quel rythme il va avoir ses compréhensions donc avancer.

 

 

Le monde miroir de ce qui est en moi…

 

L’être humain a pour habitude de rejeter la faute de ses malheurs sur autrui, sur la société, d’accuser l’autre de tous ses maux, bref de rejeter sur l’extérieur ce qui lui arrive. Nous sommes champions pour nous poser comme victime.

Or, le chaos et la confusion de mon être, de mes pensées, de mon mental, de mon cœur attirent ce chaos dans ce que je vis.
Ainsi la Conscience divine universelle me montre ce qui se passe en moi par des situations concrètes que je nomme épreuves ou difficultés.

 

 

 

Tout se concrétise dans ma vie à partir de ce que j’ai en moi : mes mémoires, mes émotions, mes zones d’ombres… et mes capacités.

Je les appelle ensuite « malheur, maladies, malédictions, catastrophes… chance » alors que tout est en moi.

Mon mal être ne vient que de ma propre émanation.

 

 

Quand je refuse de sortir de cet état de victime, que je ne sois pas étonné de vivre tout un tas de situations qui me le font vivre !

Ma conscience est le reflet de la matière et la matière me renvoie l’état de ma conscience.

 

Sauf que je l’oublie et que j’en viens à accuser l’extérieur. Ma façon de voir le monde, mes interprétations, mes jugements, mes blessures, les rôles que je joue façonnent ma réalité selon ce qui est présent en moi, et non l’inverse.

C’est moi qui donne l’image, et non le miroir.  L’extérieur reflètent l’image que je lui présente.

Exemple : prenez l’image du chat qui se voit comme un lion dans le miroir !

Si j’ai confiance en moi et me sens fort, l’extérieur me renvoie cette image. A l’inverse si je me sens nul et incapable, j’aurais en face de moi remarques, attitudes ou situations qui me renvoient cette image.

 

Ce ne sont pas les évènements qui me donnent l’image que j’ai de moi-même.

C’est l’image que j’ai de moi qui influence mon monde extérieur.          

 

 

 


Mes énergies entrent en résonance avec des fréquences vibratoires identiques. Le monde est une création de ma conscience.

 

Quand j’ai des prises de conscience et que je libère des mémoires, mon champ énergétique se modifie, changeant en conséquence les vibrations que j’émane, donc celles que je reçois également. C’est ainsi que je me guéris de symptômes, que des situations, événement et relations changent dans ma vie.

Je peux agir sur moi et par attraction le monde autour de moi changera mais je ne peux jamais agir sur ou pour quelqu’un, ce serait le manipuler et lui ôter autant son libre arbitre que la responsabilité qu’il a de soi et de sa vie.

 

 

 

 

Devenir conscient que je crée ma réalité

 

 

 

Photo Isabelle Valdenaire

 

 

Dès lors, lorsque je suis conscient que chacune de mes pensées et actions influe sur ma réalité et mes futurs possibles, je deviens pleinement responsable de ma vie car je la crée à chaque instant : d’abord dans les plans plus subtils, ensuite dans le concret.

 

Bon, il est vrai que cela est un peu plus complexe que cela car  mental, karmas, implants (mes ombres) me créent une réalité distordue.

D’où l’intérêt de devenir conscient de ces mécanismes limitants car les identifier c’est permettre de les libérer.

Devenir conscient permet de libérer mes mémoires et de fluidifier mes énergies.

 

 

 

S’éveiller à ma Conscience c’est :

 

 

 

photo Maria Nitsche

 

 

♠ prendre conscience de tout ce qui m’encombre et me limite: croyances, loyautés, vœux, mémoires, karmas…

♠ remettre mon Ego à sa juste place

♠ lâcher le mental pour m’ouvrir à d’autres possibles

♠ reconnaitre que je suis créateur de ma propre souffrance

♠ sortir de la dualité

♠ accepter que je me crée un monde d’illusion tant que je n’ai pas compris mes apparenti-sages

♠ sortir de ma victimisation : c’est la faute à … c’est à cause de…

 

⇒ reprendre le chemin de la liberté et de ma puissance pour percer le voile des illusions et me relier au Tout afin de créer mon monde et ma réalité à mon image.

 

Alors, oui, le monde physique est une création de ma conscience,


de là où j’en suis maintenant dans mes compréhensions


et par conséquent le reflet illusoire car limité et distordu

d’une conscience plus vaste, illimitée et infinie.

 

 

 

Pin It on Pinterest