Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Je suis Anne Bocquet,

 

J’œuvre dans le quantique, sur les plans de l’Âme et du corps :

 

Je vous accompagne dans la libération des mémoires cellulaires, karmas, liens et tout blocage

 

 

 

Qui suis- je ?  Mon parcours

 

 

 

En constante recherche de ce qui peut me permettre d’évoluer vers mon Être divin, d’éveiller ma conscience et d’accompagner les autres, je suis curieuse de ce que l’Univers place sur ma route.
J’aime expérimenter et découvrir toutes techniques et méthodes, des plus ancestrales aux plus récentes pour oeuvrer sur moi.

 

 

Ma mission de vie est de vous aider à aller à la rencontre de vos mémoires pour que vous puissiez vous reconnecter à votre Lumière Intérieure et devenir LIBRE.

 

 

 

Depuis toute petite je voyais, entendais, ressentais des choses qui n’avaient pas d’explications rationnelles. J’étais attirée par tout ce qui touche aux énergies, aux mondes invisibles, parfois confrontée à certains « phénomènes » que je ne comprenais pas encore.

Fille unique, ce monde invisible, ces connexions avec la nature étaient mes partenaires de jeu, je m’enfuyais dans des mondes invraisemblables.
La nature particulièrement  a été (et est toujours) mon refuge et m’a sauvé dans les moments les plus critiques.

Combien de fois m’a-t-on dit que je mentais, que je cherchais à me rendre intéressante ou que j’avais trop d’imagination !!

J’ai également eu des attouchements lors d’un été en famille vers l’âge de 5 ans, et adulte subit des violences sexuelles.
Cela fait partie de mon parcours d’Âme afin de me reconnecter à des mémoires pour les libérer, pardonner et réconcilier en moi mon masculin et féminin blessés.
Ces expériences et libérations me permettent aujourd’hui d’accompagner les femmes et même des hommes qui ont vécu la même chose.

Dès l’adolescence je me suis reconnectée à la numérologie, à la radiesthésie et aux autres approches qui vont dans le même sens.

Les moqueries, le fait d’être traitée de menteuse, prise pour une « folle » m’ont amenée à progressivement mettre le couvercle sur mes ressentis. Je me sentais en décalage, hors de ce monde étranger et incompréhensif et je n’étais franchement pas heureuse dans ma vie, jusqu’à faire une tentative de suicide vers 17 ans.

 

Adulte,  je me suis mariée à 22 ans, en partie pour faire plaisir à mes parents (loyauté), répondre aux attentes de ma famille, et surtout car j’avais besoin d’une béquille affective, de ne pas me sentir seule et avoir l’illusion d’être aimée et protégée (mémoires karmiques).
Et puis j’ai cru ma mère lorsqu’elle m’a dit : « si tu ne te maries pas, aucun autre homme ne voudra de toi et tu resteras seule! »

Grande panique, alors j’ai dit oui à tout le monde sauf à moi.

A 27 ans mon ainé s’invitait dans ma vie sans que ce soit décidé consciemment. Cette grossesse a été difficile pour moi, je me suis sentie prisonnière d’un mariage et d’un rôle dont je ne voulais plus car bien sûr avec l’éducation que j’avais reçue « on ne divorce pas »… surtout pas avec des enfants.

J’ai entendu des proches me dire : « même si tu es malheureuse, reste pour tes enfants », ou pire « c’est le lot de toute femme! » ou encore  » tu dois penser à ton salut ! «  sous entendu si je divorce mon âme est perdue…

Pouvez-vous imaginez l’impact de ce genre de discours ? et les karmas et croyances limitantes derrière ces mots?

Ces paroles me maintenaient dans les peurs, les doutes et la culpabilité. Jusqu’à ce que je sois assez forte émotionnellement et consciente de ces croyances limitantes pour envoyer tout valser.

Mes loyautés familiales, mes vieux schémas, religieux et sociaux, mes peurs et culpabilités me maintenaient dans cet étau alors même que je me sentais aspirée à autre chose et que je sentais profondément que cette trame de vie toute fermée n’était pas juste sur le plan divin.

Mon enfant si particulier, mes incompréhensions, mes colères, mes frustrations et la souffrance de ma vie m’ont poussée vers des thérapies qui m’ont permises de comprendre ce que je vivais.

Il m’a fallu quelques années de thérapies, des prises de conscience et ce chemin pour m’éveiller et sortir des carcans dans lesquels je m’étais laissée enfermée pour oser donner un coup de pied dans la fourmilière et affirmer qui je suis.

 

Grâce à la souffrance que j’ai vécue je me suis remise en question, j’ai cherché  le sens de ma vie et de mon vécu et j’ai pu évoluer dans mon être.

 

J’ai petit à petit déconstruit ces mémoires, ces conditionnements, ces bagages familiaux qui m’emprisonnaient et ouvert ma conscience.

Ce fut un long chemin ardu mais ô combien salvateur.

 

 

En fait je me suis progressivement reconnectée à ce que je suis et j’ai osé abattre un à un les murs des schémas, conditionnements, attentes, loyautés et rôles qui m’enfermaient,  pour prendre ma liberté et mon envol, notamment lorsque j’ai divorcé à 37 ans, avec 3 jeunes enfants à charge.
En divorçant je quittais aussi des mémoires, des schémas, des loyautés familiales pour devenir moi-m’aime !!

Ce fut un vrai saut dans le vide et un parcours initiatique éprouvant mais formidable.
Je me suis en effet retrouvée seule avec mes enfants, sans famille, ni amis, ni aucun soutien. J’ai appris à ne compter que sur moi, à trouver en moi les ressources pour avancer, à faire confiance à l’Univers, à garder foi que tout ira mieux et surtout j’ai compris que je suis accompagnée par mes guides quoiqu’il arrive.
L’Univers a ensuite placé sur ma route de nouvelles personnes, de nouvelles opportunités.

Aujourd’hui je continue à œuvrer sur moi pour avancer vers qui je suis et me relier davantage à mon divin.

C’est en continuant à libérer mes mémoires que je peux vous accompagner dans ce chemin.

 

 

Ma quête de sens, d’élévation même, au delà des explications rationnelles que l’on me servait, a donc toujours fait partie intégrante de moi.

 

 

 

C’est ainsi que j’ai été guidée vers le travail énergétique sur les mémoires. J’ai donc suivi entre autre les formations :

Mémoires de l’Âme de Céline Brulé (Québec)
Aurathérapie de Michel et Christine Soenser
– approches énergétiques (Énergie Universelle, Harmonisation Globale, géobiologie).
– études en psychologie : diplôme de conseillère conjugale en 2010.
initiations chamaniques
– Massages énergétiques

Face à mes responsabilités de mère, j’ai suivi la formation par le Grand Atelier des Parents en écoute bienveillante pour les enfants « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » et « Rivalité et jalousie entre frères et sœurs » selon la méthode Faber et Mazlish.

Actuellement je continue mon développement personnel avec les séminaires de Régine Degrémont : Merveilleuse kundalini – Onde de vie.

 

Pin It on Pinterest