Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

 

 

0

 

Le cercle représente le divin.

 

Symbole : la matrice, l’œuf, l’univers

 

Protection de Dieu.

Yin, principe féminin, amplifie le principe masculin.

Contient un potentiel infiniment puissant.

Représente les dons intérieurs lorsqu’il est derrière un autre chiffre.

 

Le graphisme du 0 (le Cercle) est inspiré de la représentation de la voûte céleste, il est le symbole du vide, du Tout non-manifesté.

Il symbolise également le « tout ou rien », puisque son graphisme évoque le commencement et la fin réunis. Il contient tous les Nombres à la fois.

 

Dans le thème numérologique, le zéro est interprété en fonction des nombres se trouvant à ses côtés, ainsi que du (ou des) domaine qu’il qualifie (couple, travail, chemin de vie…) et amplifie le nombre auquel il est attaché.


Il est comme un Soleil qui exprime un réservoir d’énergie non exprimée, physique ou psychique selon le domaine.

 

 

 

10

 

Symbole : la roue de fortune  (libre choix)

 

Favorise la réussite mais habituellement après avoir traversé quelques difficultés.

10 = le divin dans le plan de l’incarnation, de la matière.
Présence de Dieu dans la création. Étincelle de lumière divine présente dans chaque atome, chaque cellule.

10 = la maitrise

10 séphirots, 10 concepts de la manifestation divine, 10 paroles créatrices du monde et 10 commandements pour son maintien…

 

Invite (ou aide) à contrôler les différents aspects du corps physique, le souffle, l’alimentation… et à faire attention à ce que mon corps raconte.

Accepter le changement, s’adapter, s’ouvrir à la vie.

Aide à ne plus se laisser balloter par des fausses croyances

 

Le nombre 10 est celui du retour vers l’unité de Soi, le divin intérieur mais d’abord il lui faut expérimenter la dualité et la multiplicité.

 

 

Mots clés : Dynamisme, persévérance, changements. Unité. Créativité de tous les possibles.

 

 

Lettre hébraïque : Yod (la main qui sème, qui donne). Prendre, donner, échanger, montrer, compter, structuration, unicité, changement, le germe, résistance.   L’Époux divin.

Afficher l'image d'origine

 

 

Atouts – potentiels

Adaptabilité, mobilité, acceptation de ce qui est. Créer, faire, mettre en œuvre, en mouvement. Capacité créatrice extraordinaire, faculté de mettre en œuvre et réaliser tout ce qu’il entreprend.

 
 
 

Défis

Résistance au changement, refus des responsabilités. Reste dans le mental. Instabilité et légèreté. S’auto-sabote en ne laissant pas sa force créatrice s’exprimer. Tendance égotique et se croit mieux que les autres.

 

 

Spirituel :

 

A besoin de développer ses savoirs intellectuels et exprimer ses dons pour nourrir l’Être, sinon se détruit de l’intérieur à petit feu.

Le 10 représente les divers Moi d’un individu : moi mental, moi instinctif et moi émotif.

 – Le moi instinctif (les pulsions) et le moi émotif (les élans du cœur, sentiments) sont dépendants des événements, des blessures, des croyances, des émotions etc et fluctuent en permanence.
 – Le moi mental, décidé, réagit à ce qui se passe en bridant et dominant les autres moi.
D’où la nécessité de concilier ses parties de soi afin de les équilibrer et les unifier.

 
10 apprend à concilier ses dualités intérieures (ses élans impulsifs et ses désirs contradictoires) pour unifier ses différentes partie de lui -même, ombre et lumière dans le but de se relier au divin. Ce processus passe par la connaissance et la prise de conscience dans l’humilité face à l’Univers.

Alors le 10 a tout pouvoir et tous les potentiels possibles.

10 est lié aux changements radicaux ou aux évènements inattendus qui obligent à s’adapter. Il oblige par conséquent à se remettre en question, à lâcher prise, cesser de contrôler ou fuir, à se transformer, à prendre un nouveau départ ou à saisir une nouvelle opportunité.
Il encourage à rester ouvert à tout changement, à accepter la nouveauté : il y a un possible de lumière dans chaque situation.

10 a la capacité à incarner et concrétiser toute pensée divine, c’est-à-à dire qu’il a le potentiel de créer et mettre en œuvre dans la réalité physique tout ce qui vient de l’Esprit, le divin et de l’intellect. Il est la puissance de manifestation et d’action. Pa sa force et sa puissance créatrice, quand il se fait confiance, il peut interagir dans le monde et tout les possibles s’ouvre à lui.

Sa force créatrice matérialise et fait exister un concept ou une idée dans le concret.

Pour ce faire, il est important que le 10 comprenne qu’il ne peut pas tout maitriser ni tout comprendre avec son intellect. Il apprend à laisser son mental au repos et faire confiance à son intuition et à ses émotions.
10 vient surtout expérimenter la confiance en soi et le lâcher prise afin de se relier au divin qu’il a tendance à négliger voire rejeter.

En fait 10 invite à unifier ses différentes parties de Moi afin de les intégrer dans le Moi divin et ainsi se laisser porter par l’Âme véritable.

 

Dans sa polarité négative, 10 reste dans le mental et ne croit qu’à ses propres valeurs, rejetant tout ce qui ne vient pas de lui. Il est individualiste, égoïste et pédant. Son assurance cache en fait souvent un profond manque de confiance et de valeur de soi.

Il veut tout contrôler et se retrouve souvent seul car les autres ne correspondant jamais à ses hautes exigences.

 

 

10 enseigne:

Cesser de vouloir contrôler les événements, ses émotions, les autres et de se croire supérieur aux autres. Accepter que tout n’est pas comme je le souhaite, et qu’en lâchant prise je peux aussi exister et prendre ma place.

10 apprend à rester humble et l’esprit vif tout en exprimant ses dons et sa créativité. Plus le 10 se laisse emporter dans la Vie et explore ses talents, plus il a capacité à mettre en oeuvre et réussir quoi qu’il fasse quand il relie son mental à son coeur et écoute son Être intérieur.

En mettant son orgueil et sa suffisance de côté pour accepter conseils, aide de l’extérieur il s’ouvre à l’abondance de l’Univers et peut exprimer pleinement ses dons et sa créativité hors norme. Alors il s’épanouit et fait profiter les autres de ses talents.

 

 

 

11

 

Symbole : la Force

 

Maitre nombre.       Possède un haut degré vibratoire.

Nombre du contact avec le divin, message des Anges.

Nombre de l’Ange et du guerrier.
Ce qui n’est pas incompatible, l’Archange Mickaël étant un guerrier de lumière : le guerrier de lumière est celui qui a la force de combattre l’Ombre tout en restant aligné et centré dans la Lumière.

Le 11 a la force et le courage du guerrier avec le sens de la justice divine (Lois divines) et l’intuition de l’ange.

Nombre de la révélation. Intuition spirituelle et cosmique, de la fusion des choses avec le Monde.

Ouverture dans le domaine spirituel : Prémonition, clairaudience, clairvoyance.

Signe d’une intellectualité supérieure. Un visionnaire.

 

11 constitue dans sa totalité la voie de la Terre et la voie du Ciel.

Nombre du Tao.

 

 

Mots-clés : intuition, idéalisme. Détermination, maitrise de soi, libération de l’égo, expression et utilisation de sa force intérieure, force morale.

 

 

Lettre hébraïque : Kaf (la paume de la main ou la force symbolisée par un réceptacle, une coupe). Recevoir, accueillir.
Afficher l'image d'origine

 

 

Pierre associée : topaze

 

 

Élément : air

 

 

Atouts – potentiels

Meneur. Force vive. Discernement, sincérité. Idéalisme, intuition, énergie, inspiration, volonté, courage, souffle intérieur, maitrise de soi, intelligence cosmique, conceptualisation des choses, visualisation précise, justice, persévérance, bon sens, droiture, indépendance, intelligence vive, concentration, loyauté.
Largesse d’esprit, ouverture, acceptation de l’autre, respect, amour, sympathie, dévotion. Avoir le courage de ses convictions.

 

 

Défis

Critique, étroitesse d’esprit, entêtement, orgueil, égoïsme, arrogance, refus de pardonner, manque de sympathie, manque de respect, préjugés, dévotion aveugle, rigidité, possessivité, fortes émotions, tension, contradictions, emportements, cruauté, insensibilité, impulsivité, guerre, tyrannie, lutte, discorde, faiblesse, ignorance. Attention à la violence.

 

 

Spirituel

 

11 est synonyme de détermination, de persévérance et de résistance dans l’action. Il véhicule des valeurs telles que le discernement, la maîtrise de soi et la sincérité, l’énergie et la force morale. Il possède un sens aiguë de la beauté, de l’équilibre et du rythme.

Il est intuitif, avant-gardiste, idéaliste et cultivé. Il recherche également le sens et les mystères de la vie.

Le 11 est un canal pour l’information entre le haut et le bas, entre le royaume de la pensée,  des idées et le monde matériel, concret. compréhension et perspicacité sont innées sans qu’il ait besoin de passer par un processus de pensée rationnelle. Son conscient et son inconscient se connectent et s’harmonisent avec son intuition et crée une grande capacité à inventer et anticiper.

Il possède une quantité excessive dénergie et d’intuition qu’il a besoin d’exprimer et d’utiliser sinon cette puissance se retourne contre lui.

 

Ce nombre enseigne ainsi la maîtrise de soi, la maîtrise des pulsions et des émotions.

Le 11 a besoin d’apprendre la maîtrise de sa force intérieure, de son énergie et à l’exprimer et l’utiliser à bon escient.  Il apprend à croire en ses potentiels et capacités. Il apprend aussi à tirer des leçons de ses expériences, à considérer les difficultés comme des occasions pour apprendre et mettre en œuvre ses connaissances et de ce fait progresser.
Maîtriser sa force c’est savoir rester sain de corps et d’esprit, ainsi que savoir agir avec intelligence.
Le 11 apprend de quelle manière devenir fort : l’esprit (la pensée et la volonté) apprivoise le corps et ses élans instinctifs.

Il indique également la capacité de l’individu à gérer ses propres contradictions (cela peut être une force de volonté, une force de caractère ou une capacité à concilier les contraires). Il possède en lui l’intelligence, la puissance et la volonté, les énergies intellectuelles et spirituelles nécessaires pour avancer, pour réussir et vaincre tous les obstacles.
Il peut dominer les situations, est capable de maîtriser et de canaliser ses énergies pour les transformer en force positive.
Il sait s’affirmer, il est sûr de lui et maître de lui-même.
Il est capable de transformer ses défauts en qualités car il a la capacité de se remettre en question, de s’accepter lui-même et de discerner son Ego.
Il est capable d’extraire la vérité du mensonge, le vrai du faux.

Par contre, en cas de non résolution du conflit intérieur, la personne se sent anxieuse, insatisfaite, mécontente ou alors un symptôme physique va se déclarer avec plus ou moins de virulence.

La maîtrise de la force du 11 implique une prise de conscience de ses responsabilités vis-à-vis de plus faibles mais aussi de ceux qui ne maîtrisent pas cette clairvoyance de soi-même. Il développe et affirme alors son sens moral.

Le 11 encourage à prendre des décisions et surtout à agir, à se lancer dans l’action, à surmonter les difficultés en usant de détermination et de résistance.

Le 11 possède une forte ambition et le désir de réaliser quelque chose de grand.
Cependant son manque de confiance en sa  capacité à réaliser ce rêve peut lui causer beaucoup de frustration. Il a besoin d’une confiance aussi grande que son ambition dans sa capacité à concrétiser ses rêves.

La confiance est la clé qui ouvre son potentiel.

 

Le 11 encourage à vraiment prendre le temps de la réflexion lorsqu’il communique. Il est nécessaire qu’il prenne conscience de ses débordements, qu’il apprenne à se maîtriser pour vivre des relations plus harmonieuses avec les autres. Il apprend que rien ne sert d’écraser l’autre pour parvenir à ses fins.

Socialement, les rapports avec les autres sont très développés et il leur apporte beaucoup.

Il a le potentiel d’être une source d’inspiration pour les autres. Il peut faire preuve d’extrêmement de tact et de diplomatie. Patient et coopératif, il travaille bien avec des groupes et trouve un moyen de créer une harmonie entre les diverses opinions.

 

 

Côté négatif du 11:

De par sa vibration tellement chargée il subit les conséquences à double tranchants : il possède de grandes capacités mais se livre à beaucoup d’auto-réflexion et d’auto-critique. Avec son psychisme tellement bouillonnant il lui arrive souvent de ne pas se comprendre lui-même.

Conscient qu’il se démarque des autres, il doit faire attention à son Ego.

Son manque de compréhension de sa propre sensibilité et de son potentiel lui causent des soucis émotionnels intenses.
Ses attentes extrêmement élevées voire irréalistes de lui-même ou d’autrui le frustrent au point de l’empêcher d’aller vers son but. Il peut aussi souffrir de crises de confusion.
Cela entraine perte de confiance et apparition de la dépression profonde.
Il peut alors user de son pouvoir en excès et se révéler cruel, impulsif, orgueilleux et égocentrique, voire tyrannique et violent.

 

 

 

11 enseigne : 

11 aide à travailler l’incapacité à se remettre en question,  le manque d’autonomie et la  tendance à se conforter dans des certitudes préétablies ou insensées.

Le 11 enjoint à se libérer de l’Ego : se libérer de l’emprise de l’égo qui nous pousse à aller à l’encontre de ce que veut l’âme. Il prend les commandes au lieu de rester le contre maitre qui exécute les ordres de l’être intérieur. Comme il a peur de l’inconnu et donc de mourir, il faut le rassurer pour qu’il se calme. Au fil du temps l’Ego a pris le pouvoir car nous le lui avons concéder.
Ce nombre invite à travailler son égo pour se libérer de son emprise et le mettre à sa juste place.

Sur le plan physique, le 11 doit protéger son système nerveux, qui est excessivement vulnérable au stress, à cause de sa sensibilité aiguë. 

11 permet de vaincre l’inertie, triompher de la colère, de la frustration, de la révolte.

 

Beaucoup d’inventeurs, artistes, chefs religieux, prophètes et hommes importants de l’Histoire avaient le 11 comme nombre prédominant dans leur thème numérologique.

 

 

 

12

 

Symbole : le pendu = renversement de point de vue – de conscience

 

Énergie de dualité : énergie du 1 : masculin – soleil – action  +  du 2 : féminin – lune – intuition = dualité.

Cette ambivalence se manifeste par des attitudes opposées : des moments de joie, de confiance, d’exubérance, se sent bien, aime être entouré, passe à l’action, est positif et d’autres fois s’isole, est déprimé, négatif, reste inerte, ressasse, juge, broie du noir.

Le 12 invite à voir la situation ou l’événement sous un autre angle, de manière différente.

 

12 = 1 et 2 : moi et l’autre.
Nombre du sacrifice et de la dépendance à autrui qui peut aller jusqu’à une forme poussée de soumission (émotionnel, sentimental, psychologique…)

Afficher l'image d'origines’interroger : Comment je me comporte dans une relation?
– est ce que je l’aborde avec assurance ?
             – suis-je en état d’accorder ma confiance?
             – est-ce que je me soumets aux désirs des autres en négligeant mes propres besoins ?
             – est-ce que je fais passer ma famille, mon conjoint avant moi-même ?

 

 

Mots-clés : lâcher prise, renversement de conscience, autonomie, indépendance

 

 

Lettre hébraïque : Lamed (l’aiguillon). Enseigner, apprendre, instruire

Afficher l'image d'origine

 

 

Atouts – potentiels

Réceptivité, acceptation, capacités d’adaptation relativement importantes. Sens du don de soi, flexibilité et bonté. 

 

 

Défis

Résistance au changement, refus de se remettre en question, éprouver le besoin d’avoir toujours raison, passivité, attente, solitude, ennui, tristesse, regrets, dérobade, fuite, indifférence, le laisser aller. S’identifier aux rôles, au statut social, aux possessions matérielles, s’emprisonner dans les apparences.

 

 

Spirituel

 

Nombre du renoncement, du lâcher prise et du renversement de conscience.
12 engage à mettre de la distance, à prendre du recul, à voir la situation sous un autre angle, à relativiser. Il demande une autre vision des situations ou point de vue qui nous entourent.

Il invite à considérer les situations sous une perspective différente, à changer son point de vue sur les choses et les décisions. A considérer un retournement de position.

Il invite à relever le défi, accepter le revirement de situation nécessaire à son évolution personnelle.

L’être doit accepter de se remettre en question et trouver la maturité et la détermination pour faire des choix importants pour lui-même et sa propre évolution.

Il est parfois nécessaire de renoncer pour pouvoir avancer par la suite et cela peut représenter un enrichissement spirituel de savoir lâcher prise. Il est nécessaire de saisir l’opportunité de réfléchir en profondeur à la situation qui bloque et d’en tirer des enseignements. Faire le tri est plus facile quand on arrive à se détacher de la situation ou de la personne.

Pour cela le 12 apprend à prendre conscience des forces qui le manipulent pour les identifier et les faire sortir de l’ombre avec humilité.

12 demande d’accepter les blocages, les retards comme un signe du destin demandant d’agir avec prudence. Il faut passer par une épreuve nécessaire pour pouvoir avancer.

12 encourage à accepter toutes choses même si elles paraissent négatives en premier lieu. Avec le recul, les choses apparaissent plus favorables que l’on ne le pense. Il est important d’accueillir en soi chaque expérience comme un cadeau qui fait avancer, évoluer. C’est ainsi que les situations se transforment.

12 conseille d’observer sa vérité, ses limites, d’oser demander, au risque d’entendre «non » sans s’en formaliser, enfin prendre de la distance. Et surtout espérer, faire confiance, se faire confiance et demeurer relié à la Source qui ne nous abandonne jamais. 

Il évoque aussi l’idée d’abandon ou de renoncement à quelque chose de matériel, intellectuel, ou social.

L’être vient apprendre à ne pas se soumettre ni se sacrifier pour autrui mais penser à soi et exprimer ses attentes et ses émotions.

Il expérimente l’autonomie au sein d’une collaboration active. Savoir dire non à l’autre c’est se dire oui à soi, exprimer ses attentes, délimiter sa zone de tolérance dans ses relations est primordial. Le grand défi du 12 est de ne pas se laisser envahir par les demandes des autres.

Il demande donc un  travail nécessaire sur la notion de dépendance et de sacrifice

12 exhorte à sortir de ses dépendances : vivre sous la coupe de, la contrainte de l’autre, être trop dévoué à, se sacrifier pour sa famille, son foyer et s’attacher à des choses périssables.

Pour se libérer et sortir de ses dépendances, il est nécessaire de se libérer des loyautés familiales, des conditionnements, de ses mémoires ancestrales et ne plus se perdre dans les rôles que les autres m’ont imposés ou que j’ai mis en scène moi-même.

Accepter de renoncer aux attaches du passé, aux liens dont je n’ai plus besoin pour aller à l’essentiel. Voir la situation sous un nouvel angle. Pour cela il est nécessaire d’abandonner mes anciens repères afin d’ouvrir mon esprit au nouveau.

 

 

Mal gérée, 12 peut faire preuve de raideur mentale, a besoin de tout contrôler.
Beaucoup  d’angoisse par rapport à l’existence, angoisse de laisser remonter des sentiments refoulés.
12 dénote aussi une entrave de liberté à cause d’un sacrifice, d’un blocage, d’obligations forcées ou d’un dévouement trop intense.

 

 

12 enseigne :

Parvenir à se défaire de mes attachements pour reconstruire mes propres valeurs. Prendre mon envol passe par briser les chaines de la prison que je me suis construite avec les valeurs des autres, les valeurs familiales ou de la société et qui ne me conviennent pas ou m’enferment. 
Je me crée moi- même mes propres limites. Il est de ma responsabilité de me libérer des liens, valeurs, attachement nuisibles à mon évolution et à prendre mon envol.

En changeant le regard que je porte sur mon entourage, les événements, je peux élargir ma conscience, mon point de vue. Voir plus loin et plus haut que le bout de mon nez.
Toute traversée du désert trouve son oasis. Cela amène à plus de tolérance, de compréhension, de confiance en la vie et de sagesse.

D’où l’importance de se poser la question : à qui / à quoi suis- je trop attaché, dépendant ? 

En  résistant, je perds ma Force. 

D’où la nécessité de conscientiser à qui où à quoi je suis trop dépendant, lié, attaché.

Le mental détaché laisse ainsi à l’Âme la possibilité d’être aux commandes.

 

Ce nombre invite aussi à se poser, à se reposer, à prendre le temps de se rééquilibrer et à ne pas confondre la patience avec la résignation.

 

 

 

13

 

Symbole : la mort = transformation, libération, purification

 

Passage à la mort = s’adapter facilement.

Nombre nécromantique : enfant né un 13 peut voir le mode invisible, attire les entités, aide les âmes à partir.

Relié aux rancœurs, joue les victimes

Pour bien intégrer la vibration du 13, la personne doit procéder par le pardon (= rendre la part de don,  la dette karmique), autant avec elle-même qu’avec les autres.

 

 

Mots – clés : transformation, renouveau, changement, libération, détachement

 

 

Lettre hébraïque : Mem (la matrice). Principe de la Mère divine. Renaissance. Processus de maturation.
Afficher l'image d'origine

 

 

Atouts – potentiels

Sens du dépouillement, retour à l’essentiel, aptitude à renoncer, se transformer. Légèreté de l’Être.

 

 

Défis

Entêtement, s’enlise dans le superficiel et le passé, peurs, découragement, lassitude, morosité, amertume, résistance, enfermé dans ses croyances.

 

 

Spirituel

 

13 est le nombre de la mort, du deuil dans le sens où il amène à la renaissance, au passage et à la transformation.

13 enseigne par conséquent le changement nécessaire : l’acceptation de la fin de quelque chose et le commencement d’autre chose : le renouveau.
En d’autre terme, la “mort” de quelque chose et la renaissance d’une autre, signe d’une nouvelle construction, de nouvelles bases, d’un important changement.
Il met l’accent sur la nécessité de faire certains deuils et de se détacher du passé pour aller vers un futur différent.

Laisser l’ancien pour accueillir le nouveau. Tout est possible à celui qui accepte les changements.

L’être humain a tendance à se conforter dans ce qu’il possède ou croit savoir et contrôler. La perte de quelque chose ou quelqu’un ainsi que la nouveauté l’effraie car pertes et nouveauté le déstabilisent. L’être a peur de perdre son pouvoir.

Renaitre à une nouvelle réalité implique faire le deuil du passé, de ce qui encombrait, de valeurs qui ne sont plus justes, se défaire de peurs, de personnes, de séparations pour s’alléger et aller de l’avant.

C’est prendre le risque d’aller oser voir ce qui se cache derrière la souffrance, de mettre à jour ce qui se cache derrière la souffrance, pour pouvoir la laisser s’exprimer et s’en défaire.

Il est nécessaire de faire table rase du passé pour aller de l’avant : laisser tout ce qui est inutile, superflu, les bagages et loyautés familiales, ce qui encombre pour passer de l’homme ancien au nouveau.
Il donne le sens du dépouillement, engage au retour à l’essentiel (l’essence du ciel), à renoncer, se transformer.

Besoin de faire le point sur le nécessaire et le superflu, afin de se défaire de l’inutile, afin de se sentir plus léger, afin d’y voir plus clair, afin de devenir plus libre de l’influence de l’environnement. Il est bien question d’une mort (symbolique) : la mort de l’ego. Détrôner l’ego permet de laisser exister l’être profond dans sa nature divine.

Faire un peu de place dans sa vie pour accueillir du neuf, à condition d’être ouvert au changement et d’accepter de renoncer à certaines habitudes ou attitudes pour accueillir le nouveau.

Durant l’existence, nous sommes confrontés quotidiennement à la séparation et à la perte d’une amitié, d’un objet, d’une habitude, de la jeunesse, d’un vêtement, etc… C’est dans ce sens qu’il s’agit d’appréhender le 13 : la séparation, se défaire de quelque chose, sacrifier quelque chose, renoncer à… de notre mode de fonctionnement pour pouvoir rebondir sur un mode relationnel différent.

Il s’agit de se nettoyer, de libérer, mettre en lumière la haine, la colère, la rancœur, le désir de vengeance, la jalousie, l’envie… tout ce qui alimente les idées noires ou obsessionnelles. Tous ces éléments émanant de nos blessures ou de nos mémoires peuvent être libérés, transmutés. Alors la compassion et notre nature divine peuvent trouver leur place en nous.

13 enseigne de se défaire des croyances limitantes, des modèles de référence idéologique, sociales, des idéaux, etc… Il s’agit également de se défaire des idées préconçues, des préjugés et aprioris.

Il conseille en outre de ne pas faire de résistance au changement et d’accepter l’évolution et le mouvement de la vie qui se présente, même si cela est douloureux. Cette période de crise permet de repartir sur des bases saines et constructives.

 13 est ainsi le nombre de toutes les peurs mais aussi du courage pour les dépasser !

 

 

13 dans sa polarité négative, l’être se trouve dans l’incapacité à s’ouvrir et à accueillir la vérité. Il ne reconnait pas ce qui est juste et s’enferme dans ses idées, ses jugements, ses peurs.
Il s’accroche à ce qui lui est connu même si cela est douloureux car il refuse de se séparer de ses illusions et de ses vieux schémas, de ses habitudes néfastes pour lui.
Il s’oublie et s’enferme dans le matérialisme, la matière.

Il a peur de tout et se replie sur lui-même, reste dans un statut de victime et nourrit sa rancoeur au lieu de chercher à évoluer.

 

 

13 enseigne :

Poursuivre sa route malgré les bouleversements ou épreuves et rester fidèle à soi même. Respecter ses besoins.
Ne pas avoir de regrets ou de rancune pour le passé mais au contraire de la gratitude pour les leçons reçues.
Les expériences, douloureuses ou joyeuses, me font évoluer si j’accepte de les laisser passer sans rester accrocher, sans stagner. 

Laisser son passé derrière soi m’amène à accéder à la lumière de mon âme, et à établir un lien entre mon corps physique et mon Être intérieur divin.

Se pardonner pour devenir autonome.

Se séparer de ses illusions.  Ne plus se laisser piéger dans de fausses réalités : réviser ses valeurs, vaincre l’orgueil.

Retourner à l’essentiel = l’essence du ciel

Renoncer au superflu, au superficiel, aux « bagages transgénérationnels », bref à tout ce qui nous alourdi et encombre.

 

 

 

 

14

 

Énergie de guérison

Adaptation au changement et souplesse (dans ses valeurs, croyances, structures.)

Symbolise le passage d’une situation à une autre.   

L’équilibre des énergies = la tempérance.

 

 

Mots – clés : tempérance, sobriété et souplesse d’esprit. S’adapter, lâcher prise sur ses préjugés, ses peurs, ses dépendances. Sortir de la dépendance du regard d’autrui.

 

 

Lettre hébraïque :  Nun (poisson, nourriture). Rencontre avec son Ombre, ce qui est caché et englouti dans les profondeurs, patience.

Afficher l'image d'origine

 

 

Atouts – potentiels

Réconfort, tempérance, adaptation, sociabilité, communication, équilibre, évolution, progrès, calme, apaisement, douceur, protection, réconciliation, stabilité, sensibilité, intuition, sérénité, réflexion, régénération.

 

 

Défis

L’excès en tout et l’exagération. Instabilité, dispersion, désordre, rigidité et même hostilité, frustration, retenue. Addictions.

 

 

Spirituel

 

Le 14 symbolise l’harmonie et l’équilibre.
Il évoque la nécessité d’adaptation aux changements, à l’équilibre qu’il faut arriver à trouver et aux excès de toute sorte qu’il faut éviter (pulsions, abus, refus de toute contrainte, passions destructrices, drogue etc..).
Il représente le travail d’adaptation à effectuer tant dans le matériel que le spirituel pour se construire de façon autonome, collaborer sans être en dépendances affectives et prendre en compte les avis d’autrui.

Avec ce nombre la personne peut aussi trouver que les obstacles sont difficiles à surmonter. 

14 conseille de ne pas faire d’excès et de se maîtriser. Tout excès peut en effet donner lieu à des instabilités, des épreuves difficiles, pertes, dispersion, ou déceptions importantes. Il est bénéfique de se tempérer, de ne pas céder aux impulsions et aux passions soudaines, de faire passer la réflexion avant l’action. C’est ainsi que la vie devient plus harmonieuse et sereine.

Il invite donc à la sobriété et la modération : confort matériel, désir de pouvoir, désirs sexuels, affection, culture, distractions, spiritualité, altruisme, inertie, activité, addiction, impulsivité, etc. 

14 porte l’attention contre toute précipitation et démesure .
Ne pas agir de manière impulsive ni prendre de décisions dans la précipitation. Il est important de bien prendre la mesure de son potentiel et de ne pas le surestimer afin de ne pas se diriger vers l’échec et la frustration. Méthode, rigueur, détails, pondération, réflexion mènent à la réussite.

Il enseigne le comportement juste à adopter. Il s’agit d’être ferme et flexible à la fois, de s’affirmer tout en respectant l’autre.

14 invite à une dynamique relationnelle dans la sérénité, le don de soi et le détachement. Il amène à l’état de compassion et d’écoute pour établir l’harmonie.
Il enseigne la conciliation, l’impartialité, l’équilibre des bons jugements, savoir donner et recevoir. Il apprend à agir dans l’interaction constructive.

 

 

En négatif : Mal vécu 14 a des problèmes de communication et d’échanges avec autrui : instabilité, déséquilibre, frustration.
L’entourage peut se révéler médisant, mesquin par effet miroir.

Dominé par ses pulsions instinctuelles, il recherche la satisfaction immédiate et tombe dans les addictions. Il se trouve alors dans l’incapacité à gérer ses désirs ce qui entraine une profonde insatisfaction et dépendance. L’excès et les abus de tous genre deviennent son maitre.

 

 

14 enseigne :

Le maitre mot du 14 est tempérance et équilibre de tous les instincts, de toutes forces excessives, de tout ce qui pousse l’être à se perdre dans la démesure et la satisfaction immédiate.  Il apprend à s’harmoniser, trouver le juste milieu dans le détachement, le recul et l’adaptation.

Il vient concilier le terre à terre, le matériel, le corps, avec le spirituel, le sens divin, son intuition.

Tout événement qui arrive, même les portes qui se ferment, les blocages, les désordres, les « murs » participent d’un plan plus large qui dépasse ma simple personne. Ainsi, tout a une raison même si je n’en saisis pas le sens.
Accepter avec patience dénoue les événements plus facilement.

 Il enseigne également l’action créative qui est rendue possible grâce à un savant dosage de passion et de contemplation, de réaction et de méditation, etc.

14 pourrait dire : « reste confiant dans la lumière divine de ton être, accueille tes zones d’ombre, tes doutes, colères, peurs afin de les éclairer. Tu as en toi une puissance de guérison incroyable.
Tu peux descendre au plus profond de toi, dans tes noirceurs les plus enfouies et déniées pour les mettre à la lumière. »

 

 

 

15

 

Symbole de grande énergie, mais aussi d’excès et de violence.

 

 

 Mots -clés :  liberté et responsabilité des ses choix, canaliser ses désirs et intégrer ses instincts.

 

 

Lettre hébraïque : Samech (arbre = soutien, appui).

Afficher l'image d'origine

 

 

Atouts – potentiels

Énergie, liberté, audace, éloquence, charisme, force psychique, créativité, volonté, productif, succès financier et matériel, passion, magnétisme, construire.

 

 

Défis

Pulsion, tentation, mystère, violence, abus, fatalité, instinct de possession, pouvoir, posséder, détruire, désirer, prêt à user tous les moyens pour parvenir à ses fins.
Indécence, impudeur, grossièreté, cynisme, infidélité, jalousie, dépendance, servilité.

 

 

Spirituel

 

15 incarne le désir de vivre : tout ce qui concerne la sexualité ( énergie de vie et de création) au sens le plus large! 
Se sentir désiré ou pas. Désirer des choses ou une situation. C’est la force du désir, avoir accès au plaisir et à la joie de vivre.

Il représente la pulsion de vie constructive, créatrice, l’énergie tournée vers l’extérieure.

Le 15 est une énergie qui attire à soi, possède une force d’attraction et aussi de réussite.

15 enseigne la maitrise de ses pulsions et à faire de cette énergie une énergie créatrice plutôt que destructrice.
Le 15 a tendance à capituler devant ses envies, sa superficialité, à répondre à ses pulsions, à se laisser-aller aux inconvenances.

Ce nombre invite à garder la tête froide même si la tentation est grande.  Il apprend à rester bien conscient de ses impulsions et de son énergie de vie très importante afin de les canaliser et d’en faire un atout et une force.
Il engage à ne pas céder aux influences extérieures et à rester fidèles à soi – même.

Il apprend à être libre de penser et d’agir, indépendant dans ses valeurs, dans ses croyances.

15 a la capacité de prendre des décisions judicieuses, il est capable de discernement et de trancher avec perspicacité. Pour choisir ce qui est bon pour soi, il convient de savoir préalablement évaluer, puis juger entre ce qui est essentiel et ce qui est vain.

Il a une joie de vivre communicative, une sensualité débordante. Il est plein d’allant et sait mettre à l’aise. Il aime s’amuser, tout ce qui touche aux 5 sens. C’est un épicurien. Il aime être valorisé, mais c’est aussi être attentionné et attentif aux désirs de l’autre.
Son indépendance en font aussi quelqu’un qui laisse à l’autre son autonomie.

 

 

Dans son côté le plus négatif, le 15 se montre violent, agressif et dominateur, orgueilleux.

Mal gérée, quand sa pulsion de vie créatrice est centrée vers l’intérieure de soi et la satisfaction des besoins et des pulsions, il se lance dans une recherche effrénée de plaisirs physiques ou matérialistes. Il peut être un redoutable manipulateur.
Il vit de ce fait le déséquilibre, tombe dans l’excès ou l’insuffisance. La personne peut alors devenir violente, incontrôlable et tyrannique mais aussi instable, dépendante ou complètement passive. Il peut montrer une volonté irrépressible, pressante d’agir et de parvenir à ses fins ou de se satisfaire.
A cause de ses excès et de son impulsivité, il doit veiller à ne pas se laisser entrainer dans une relation malsaine, intéressée, à sortir de la jalousie maladive, de la dépendance affective.

15 peut aussi avoir tendance à accumuler des biens matériels, à amasser et  collectionner. Cet encombrement peut à terme l’étouffer. C’est aussi une manière de se fuir et de refuser de voir la vérité en face en restant dans les liens du passé ou de la superficialité de la possession, de l’avoir, du paraître.
Le 15 peut avoir des difficultés à assumer la responsabilité des situations dans lesquelles il n’est pas le centre d’intérêt ou qui lui échappent.
Son pessimisme peut vite devenir épuisant.

 

 

15 enseigne :

J’apprends à concilier et équilibrer mon désir et ma volonté, mon sentiment et ma raison, à canaliser mes désirs et intégrer mes instincts.

15 demande à exprimer et rayonner mon identité profonde en me libérant des fausses croyances, en me détachant des valeurs extérieures et en devant autonome, libre des dépendances d’autrui.

Il apprend à  donner de soi une image authentique et vraie et non plus mensongère et illusoire.

Il s’agit donc de prendre conscience de mon impulsivité et réactions dirigées par les désirs, la passion et l’argent. Ils m’emprisonnent et me privent de ma liberté, la vraie liberté qui est celle venant des aspirations de mon âme.
L’argent et la sexualité sont des moyens d’apprentissage de respect de soi et de l’autre, de générosité et d’écoute attentive de mon être intérieur pour ma meilleure évolution possible.
Ainsi j’apprends à laisser l’amour s’exprimer.

 

 

 

16

 

Symbole : le corps est la maison de Dieu.

 

Ce qui est caché apparait à la lumière : changer de regard et s’affranchir de toute structure limitative pour s’ouvrir à une réalité nouvelle, plus conforme à l’Esprit.

 

 

Mots – clés : responsabilité et prise de conscience, voir au- delà des apparences. Conscience de l’Unité.

 

 

Lettre hébraïque : Ayin (l’œil, la source). Faire tomber les œillères et ouvrir son 3è œil, s’ouvrir à l’intuition.

Afficher l'image d'origine

 

 

Atouts – potentiels

Connaissance, extériorisation, capacité à ne rien prendre pour acquis, prise de distance, de recul par rapport à la réalité ou aux événements, sens de l’accueil.

 

 

Défis

Dramatise, se pose en victime. Fait une montagne de tout. Découragement, s’en remet aux autres pour assumer à sa place.

 

 

Spirituel

 

Synonyme de transformation, de renouvellement, de changement, de prises de conscience et de la soudaineté. 
16 invite à l’intériorisation et amène confiance en soi et harmonie.

Accepter de prendre la responsabilité de soi : être avant tout relié à son âme, et agir non pour sa personnalité, mais pour le bien du plus grand nombre avec l’objectif réel d’œuvrer pour le divin.
Apprend à utiliser la puissance de la pensée créatrice non pour les besoins de l’Ego, qui en serait ainsi nourri et grandi, mais dans le don pour amener à l’Unité et la perfection divine et cela pour le plus grand nombre.

Le 16 est intelligent et sensible. Il est réceptif aux énergies et volontés supérieures. Cet élargissement de conscience lui procure la foi, la force ainsi qu’un sentiment de joie profonde.

Ce nombre enseigne que durant nos vies, il y a un temps pour apprendre et emmagasiner des connaissances et, ensuite, il y a un temps où il faut faire le vide, désapprendre en quelque sorte, pour pouvoir retrouver la spontanéité et la légèreté d’être dans l’ici et le maintenant. 

Ses certitudes s’écroulent et ses habitudes de vie se transforment. Les principes installés sont remis en question. Parfois c’est aussi une prise de conscience rapide et forte qui amène l’ouverture.
Ce nombre expérimente quelquefois des prises de conscience foudroyantes. L’individu débute alors un nouveau cycle d’évolution.

Toutes les acquisitions intellectuelles finissent par enfermer l’individu dans son savoir. Ces connaissances élèvent spirituellement mais la démarche reste artificielle car trop mentalisée. L’ego reste puissant.
16 enjoins donc à revenir à des expériences moins intellectuelles et plus concrètes, ancrées dans le monde présent.

Il est temps de faire le ménage dans les conflits et émotions nocives pour se nettoyer des lourdeurs et des freins.
Invite aux changements nécessaires pour explorer le potentiel illimité de création et de guérison.

 

 

Mal intégrée, la vibration du 16 entraine difficultés ou chocs violents. C’est le nombre des ruines, catastrophes et des chutes, d’arrêt brutal des projets et des démarches, d’accidents, d’évènements inattendus et brusques.

Ce nombre peut aussi amener à des séparations, liaisons secrètes, faillite, échec, ou sexualité malsaine.

Il rencontre des problèmes d’égo, d’angoisse, d’arrogance ou d’excès.

 

 

16 enseigne :

Je considére les épreuves comme source d’apprentissage pour me libérer des résistances et des illusions.

Face aux épreuves je ne reste pas  vrillé sur mes certitudes. Rien ne sert de résister aux changements alors qu’ils doivent advenir. Il faut les accepter car ils sont salvateurs.
Lorsque les choses s’installent de manière permanente, immobile, le 16 me rappelle
l’ouverture d’esprit.

 

 

 

17

 

Symbole : l’étoile

 

Personne protégée : nombre de la “bonne étoile”

Le 17 représente l’harmonie et l’espoir.

Symbole de protection et de bien- être permettant de surmonter les obstacles ou difficultés.
Il apporte habituellement la chance dans le domaine professionnel et sentimental.

Aux personnes nées un 17, une aide du destin est souvent donnée dans les moments cruciaux de la vie.

Engage à aller vers le naturel, les médecines naturelles, le massage, tout ce qui est en lien avec la nature.

 

 

Mots – clés : lumière intérieure, foi et confiance en soi et intériorisation.

 

 

lettre hébraïque :  (la bouche, le Verbe).
Afficher l'image d'origine

 

 

Atouts – potentiels

Harmonie, satisfaction, optimisme, foi, adaptation, confiance, amour de la beauté et de l’humain. Espoir, communication, bonté, abnégation, bonheur, sincérité, protection. Être à l’écoute de sa voix intérieure.
Capacité à recevoir, à donner gratuitement sans aucun retour. L’être est désintéressé, ouvert.

 

 

Défis

Illusions, naïveté, utopie, égoïsme, ego trop important ou manque d’ouverture. Méfiance, dépression, ignorance, curiosité malsaine, malchance, coquetterie, désillusions, obstiné, rigide, ne communique pas avec son entourage.

 

 

Spirituel

 

Sortir des dépendances. Suivre son propre chemin sans s’occuper des opinions des autres.

Prendre le temps de s’intérioriser, sinon la personne récolte tout l’inverse de ce qu’elle désire.

Adopter une attitude positive, optimiste, confiante et enthousiaste.

Le 17 indique qu’il faut toujours garder espoir même lorsqu’on se trouve dans l’obscurité. En effet, il existe toujours une lumière pour nous guider vers le jour. Cette lumière est intérieure; il faut suivre son intuition et se faire confiance.
Chacun a en soi les ressources nécessaires pour avancer sur le chemin de l’existence.

Il invite à prendre conscience de la positivité du contexte dans lequel on évolue. Voir le verre à moitié plein! Être positif et confiant.
Profiter des bons moments, ne pas perdre espoir lorsqu’on rencontre des obstacles et qu’on a des doutes.

Invite à développer son discernement afin de différencier la voie de l’illusion de celle de l’esprit.
La voie de l’illusion c’est la voie de la chair, de l’émotion, du mental intérieur, de l’ego, de l’orgueil, de la recherche, de la réputation, de la recherche dans la manière d’être uniquement reconnu et apprécié.
La voie de l’Esprit rapproche du divin en nous, il est confiance, acceptation, compassion, dons.

Le 17 exprime notre raison d’être. Il confirme l’importance que peut prendre l’existence si l’on apprend à se faire confiance, à faire confiance à ses talents, à faire confiance à la vie et à sa bonne étoile ou à l’Univers.

 

17  invite à conscientiser l’importance de la voix et l’impact du son sur nos cellules.
Notre corps physique possède sa propre intelligence, nos cellules ont une conscience autonome. Notre corps n’entend que ce qui est dit à voix haute et enregistre dans les cellules les sons que nous prononçons.

Les paroles ont donc sur nous un effet considérable.
Par conséquent 17 nous invite à surveiller nos paroles et à éviter d’exprimer tout haut des pensées de doute, de découragement, de dénigrement, de dévalorisation…
Nos cellules entendent et intègrent nos paroles au premier degré !

De la même manière, des paroles d’Amour profitent à nos cellules !!

C’est pourquoi le chant a par lui-même un grand pouvoir guérisseur, car le corps résonne et vibre au son de la voix.

 

 

Attention aux relations superficielles, à la rigidité dans les échanges et les interactions, aux difficultés dans les rencontres.

17 peut se montrer renfermé, pessimiste et introverti. Par conséquent la relation amoureuse, amicale ou même professionnelle est tendue, triste voire décevante.
 Il est souvent passif et il a besoin d’être entouré de personnes dynamiques et enjouées qui le sortent de sa léthargie et de ses tergiversations avec douceur mais détermination.

 

 

17 enseigne :

Engage à laisser tomber ses vieux concepts, à remarquer les signes de synchronicité, les preuves que l’Invisible se manifeste et que l’on peut prendre sa destinée en main, à retrouver sa lumière intérieure. De fait, il incite à retrouver la confiance en soi-même, et ensuite retrouver en soi-même la voix de la sagesse pour révéler son don.

17 apprend à prendre des risques, à oser faire confiance, à se livrer sans fard. Il apprend à maitriser ses peurs et ses craintes pour s’épanouir dans ses relations.

 Apprendre à écouter la parole de l’autre.

Nécessité de dire, d’exprimer ce que l’on retient, ce que l’on ressent. Toutefois soyons attentifs aux mots utilisés et formulons des phrases positives car le verbe est créateur  !!

La voix, le son est créateur et guérisseur, les paroles que je prononce influencent mes cellules. Le chant ( la voix associé au souffle ) est ainsi créateur, il est un puissant outil de transformation intérieure.

 

 

 

18

 

Symbole : la  lune

 

Principe féminin : rêve, intuition et sensibilité, imagination, réceptivité, sphère de l’inconscient avec les secrets

Évoque la féminité et tout ce qui rapporte à l’image de la mère et aux mémoires, aux secrets de la lignée maternelle.

Évoque tout ce qui est caché, secret ainsi que l’intériorité.

            Recherche sur les secrets de famille, travail sur les mémoires, dons cachés, liaisons cachées dans un couple etc

Besoin d’être entouré d’enfants.

Demande à s’ouvrir à la spiritualité pour retrouver ses racines.

 

 

Mots – clés : imagination, dépasser les apparences (appâts rances) et les illusions. Mettre en lumière les profondeurs.

 

 

Lettre hébraïque :  tsadé (l’hameçon, la Justice divine)
Afficher l'image d'origine
    

Dessin du tsadé : le masculin repose sur un socle ferme et le féminin s’appuie sur le masculin.
Chacun regarde dans une direction différente, ce qui permet de conserver son individualité et de se protéger tout en ramenant à l’unité, à l’union du masculin et du féminin.

 

 

Atouts – potentiels

Autonomie, perfectionnisme, équité, créatif et humanitaire. Intuitions, prémonitions, imagination créatrice, clairvoyance, dons ou qualités psychiques, douceur réceptive.

 

 

Défis

Incertitude. Déception, inquiétude, angoisse, obscurité.

Les émotions exacerbées et mal gérées entrainent peurs, insécurité, tristesse, insatisfaction, erreurs de jugements, désillusions, passivité.

 

 

Spirituel

 

Dépasser ses illusions, sortir des ténèbres,

S’ouvrir à des horizons nouveaux,

Sortir de l’emprise de la matière,

Reconnaître toutes les facettes de l’Être qui font exister.

Faire preuve de Justice

En lien avec les relations familiales, le passé, la confusion des idées et des sentiments, le psychisme et l’inconscient.
18 signifie souvent des troubles de la conscience ou même d’ordre psychique.

 

18 est imagination et intuition. Cela peut se révéler un atout dans les relations comme donner de fausses réalités, des illusions, des déceptions.

18 est l’illustration de l’illusion qui nous fait confondre les concepts avec la réalité.

18 représente l’ombre, tout ce qui est caché, dissimulé, enfoui en chacun de nous et qui précède la lumière. La réalité est trompeuse ou du moins elle apparaît différemment de ce qu’elle est. Les idées sont erronées, avec des préjugés.

18 engage à prendre conscience des conflits, déceptions, désillusions qui se révèlent afin de les libérer.

18 demande à mettre en évidence le côté obscur de l’inconscient. La luminosité de la Lune est un éclairage « clairvoyant » sur son passé et sur les problèmes accumulés.

Avec le 18 il est possible de mettre en lumière les tendances à la dépression, manies autodestructrices, obsessions, inhibitions, et tous les problèmes psychiques et mentaux.

18 rappelle que le futur découle du passé, que tous deux sont indissolublement liés. Il faut transcender ce passé et lâcher définitivement tout ce qui nous entrave à l’ancien, les contrats, programmes, rancunes, blessures… afin de ne pas renouveler les mêmes erreurs.

Ce nombre indique que, sur le chemin de la réalisation, l’être a le choix d’avancer avec la connaissance intuitive et reliée au Divin ou de stagner avec l’intellect et la connaissance théorique stérile.
La Connaissance allie le savoir intellectuel illuminé par la sagesse du coeur, le savoir acquis et le savoir spontané ou révélé.

 

 

Mal intégrée, avec la vibration du 18 la personne reste dans la superficialité car elle n’affronte pas ses préjugés, ses angoisses, ses doutes. Elle est dans la confusion de l’esprit.
Dans le relationnel, quelque chose reste caché, fausse la relation, d’où sentiment d’injustice, de trahison.

L’être s’accroche aux détails et à la réussite matérielle seule. La personne est alors toujours en demande de plus et devient déçue, amère.

18 peut alors exprimer l’enlisement de l’esprit dans la matière : la neurasthénie, la tristesse, la solitude, les maladies; le fanatisme, la fausseté, la fausse sécurité, les apparences trompeuses, la fausse route, le vol commis par des proches, les promesses sans valeur;  la conquête pénible du vrai, l’instruction par la douleur ou les illusions, les déceptions, les pièges, le chantage et les égarements.

 

 

18 enseigne :

« va au-delà des apparences ! »

La structure de notre entourage et les événements qui nous arrivent ne sont que des concepts forgés par notre conscience humaine et non la réalité de la nature.

18 conseille de toujours rester à l’écoute et de développer sa réceptivité. Il est important de prendre un peu de distance face à autrui et aux évènements et de prendre le temps de la réflexion avant de passer à l’action.

18 enseigne aussi que la Vie et la Mort font partie d’un même cycle cosmique.

 

 

 

19

 

Symbole : Soleil

 

symbolise également une figure paternelle, il est le père des pères, l’époux divin de la lune.

Dons intérieurs.

Symbole de rayonnement lumineux : chaleur, vitalité, dynamisme, autorité et succès.

Symbolise l’intellect actif, la raison cartésienne, la réflexion objective et subtile.

Importance de se réaliser.  

 

 

Mots – clés : fraternité et réalisation de soi.  Authenticité, sincérité, joie, sacralisation de la matière.

 

 

Lettre hébraïque :  Qof (chas de l’aiguille). Ouverture sur le divin = ouvre l’enfermement du mental pour laisser l’Esprit nous pénétrer et permettre à notre soleil intérieur de rayonner.

Afficher l'image d'origine

Idéogramme : une hache = fendre, trancher, ouverture
Idéogrammes associés : Poisson = celui qui louvoie
                                       Singe = être malin

       

                                            

Atouts – potentiels

Altruisme, fidélité, liberté, vérité. Bonheur, illumination, fraternité, joie, éloquence.  Amour chaleureux et sincère, entraide, profonde amitié, solidarité, l’un aide l’autre à venir à son niveau chaleureusement, communication, l’âme guide la personnalité, tolérance.

 

 

Défis

Égoïsme, froideur, indifférence, amour-propre démesuré, estime de soi surévaluée, sentiment de supériorité, orgueil voire dans les cas les plus extrêmes, tyrannie, brutalité ou abus de pouvoir. Refus de l’autre et des différences.

 

 

Spirituel

 

Ne pas se laisser éblouir et de ne pas se mentir à soi-même. La vérité est parfois douloureuse mais nécessaire pour aller de l’avant.

Perfectionnisme, va au bout des choses, est dans l’action jusqu’au bout.

Amour des enfants.

 

Vient travailler l’optimisme et l’autonomie sur tous les plans (sortir des dépendances, du regard des autres, du qu’en dira-t-on, des valeurs qui ne correspondent pas etc)

Il invite à la coopération entre êtres humains car elle apporte des possibilités supérieures à ce que l’on pourrait faire seul. Il engage à plus de générosité et de partage.

Le 19 apporte la protection et favorise la réussite, la renommée.
Le succès arrive généralement après une période un peu difficile, mais ce nombre permet d’atteindre les sommets si on sait faire preuve de persévérance face aux obstacles.

 

 

Dans sa polarité négative, peut aussi signifier obstacles, personne qui n’arrive pas à se séparer du passé, qui croit en un père cosmique punisseur, manque de fraternité entre les êtres humains, manque de tolérance et de solidarité, égocentrisme, personne froide et inamicale, problèmes de communication, manque de joie.

 

 

19 enseigne :

Oser affronter sa vérité et se regarder en face sans fard met la vérité à nue.
Le chemin vers Soi, vers son divin passe par cette force du regard authentique et intègre, même si cela peut s’avérer douloureux. Cela suppose aussi affronter ses peurs, ses croyances et les loyautés ou l’image de soi dans lesquelles nous avons été conditionnés par la famille, la société.

il demande à affirmer sa confiance en soi et l’affirmation de soi positive, adopter une attitude positive et constructive.
Ainsi je peux retrouver mon vrai Être Intérieur, ce que « JE SUIS », libéré des schémas et formatage.

 

 

 

20

 

Symbole :  jugement et  renouveau.

 

Sur le plan matériel 20 symbolise la stabilité.

Se libérer des carcans dans lesquels la société veut nous enfermer

Symbolise un changement, une évolution, une amélioration généralement heureuse. Cela peut concerner une transformation mentale de l’individu qui connait un « éveil » spirituel ou bien l’arrivée d’une amélioration matérielle ou trouver une solution à un problème qui empêchait d’avancer.

 

 

Mot – clés : pardon, se libérer des entraves extérieures, s’ouvrir aux réalités de l’Esprit.

 

 

Lettre hébraïque : Reish ( la tête). Pardon, jugement, éveil de la conscience.

Afficher l'image d'origine

 

 

 

Atouts – potentiels

Joie, indépendance, communication, ne pas juger les autres, vivacité et initiatives. sens de la détermination et maitrise de soi.

Évolution, confiance, communication avec les Anges, protection céleste, libération, guérison, remarques constructives, renommée, victoires, succès.   

 

 

Défis

Refus d’accepter la vérité telle qu’elle apparaît au grand jour, indécision, problèmes avec la justice, troubles émotionnels, frustrations, résistance et refus d’obtempérer, porter des jugements sur les autres, manque de confiance et dévalorisation, manque de foi, manque de communication.

 

 

Spirituel

 

Don de communication. Stimule l’intuition, aide à développer le sens des responsabilités et donne une certaine capacité de remise en cause.

20 enseigne de toujours assumer ses responsabilités et d’honorer ses engagements.
Ce nombre renvoie à la responsabilité de ses pensées, de ses actes et de ses choix de vie. Il fait appel aux valeurs de jugement équitable, juste.

Il invite aussi à comprendre que la vie matérielle n’est qu’illusions et que le je intérieur est le seul pouvoir divin.

Libération de l’Ego, expression et utilisation de sa force intérieure, force morale.

20 est lié au jugement.
« Le Jugement » ou « le jeu je mens » ou « le juge ment », est un  jeu de l’être, qui est seul juge, c’est- à- dire décideur de ses actes et décisions.

Porter un jugement est le résultat d’un processus de la pensée et d’une conscience de ce qui est apparait juste et approprié pour soi comme pour autrui. En effet, le mental reçoit des informations, ensuite il les traite (réflexion, analyse, etc.) enfin, la personne arrête un jugement, une décision, qui va déterminer sa réaction ou son action. La façon de porter des jugements en ce monde conditionne notre mode de vie, nos façons de nous comporter.

20 invite donc à sortir du jugement pour se mettre dans le coeur, à l’écoute de nos émotions, à agir avec compassion et recul.

Cela suppose aussi se libérer des dépendances d’autrui, du poids des regards des autres, des attentes des autres, de ses émotions toxiques pour se concentrer sur ses besoins, désirs et aspirations propres,  et apprivoiser ses dualités intérieures.

Cela passe aussi par le pardon et l’ouverture du cœur aux réalités de l’Esprit. C’est libéré de ces entraves et en connexion avec son Soi divin que l’être peut juger librement et prendre les bonnes décisions.      

 

 

20 enseigne :

Resté sans jugement et seul juge de soi-même.

Accepter de lâcher « l’avoir » pour « être ».
Abandonner l’orgueil et le contrôle mental afin de laisser le coeur s’ouvrir aux réalités divines.

 

 

 

21

 

Symbole : le monde

 

Énergie de la lune et du soleil combinée, féminin et masculin. Passif et actif.

Réalisation, accomplissement, ouverture

Indication de chance, de protection, de réussite et d’inspiration créatrice.

Nombre de l’expression, de l’équilibre et de l’harmonie.

 

 

Mots – clés : communication, ouverture, confiance, tout est possible.  Savoir reconnaître les cadeaux de la Vie.

 

 

lettre hébraïque : shin ( idéogramme : les dents, signification : racine de l’existence)

Afficher l'image d'origine

 

 

Atouts – potentiels

Intuition et action. Bon collaborateur sans être soumis. Réalisation de soi, créativité. Bon sens, esprit de synthèse. Clarté de l’esprit.
Dégagement des préjugés, liberté, sens de l’originalité, se laisser guider par sa voix intérieure, ne pas se conformer aux normes établies.

 

 

Défis

Dispersion et ambition démesurée. Dépendance des influences extérieures, irréalisme, pensées utopiques, imperfection, inachèvement, mondanité.

 

 

Spirituel

Favorise  les succès, le  triomphe, l’épanouissement. Il pousse généralement à vouloir s’élever au plus haut, à créer l’harmonie et la Vie autour de soi, en soi.

La recherche de la plénitude le pousse vers sa meilleure évolution car il sait se laisser guider par son être intérieur.
Sa capacité à développer son libre arbitre lié au Moi supérieur lui permet de se dégager des préjugés, de se laisser guider par sa voix intérieure, de ne pas se conformer aux normes établies ni accepter les diktats.

Nombre de la réalisation de ses rêves : pour les atteindre il faut devenir autonome, c’est-à-dire développer la confiance en soi, vaincre les dépendances affectives pour ne pas dépendre de l’opinion des autres pour agir.

Son sens de l’originalité lui donne un côté rebelle qui le confronte à l’autoritarisme établi et le pousse à s’en dégager.

 

 

Dans sa polarité négative, la personne déforme son ressenti pour justifier ses propres orientations.  Elle affiche ses valeurs de manière provocante et choquante.
Peut faire preuve d’ambition démesurée.

L’être affiche un mépris et un non respect du corps, aussi bien envers le sien que celui de l’autre.
Il déifie la matière et rejette le spirituel.

 

 

21 enseigne :

Se libérer de l’autoritarisme.

Se dégager des préjugés.

Développer le sens de l’originalité.

Ne pas se rebeller contre toute autorité, y compris soi- même.

Accepter et aimer son corps, temple sacré, concilier la matière et le spirituel.

 

 

 

22

 

Symbole : le fou

 

Maitre nombre. Amour cosmique, magie.

L’homme en marche vers son évolution.

Nombre de la Mission. Il construit pour l’Universel et pour l’Humanité.

Aussi nombre de la manipulation.

Symbolise l’ensemble du temps écoulé, depuis la création jusqu’à l’achèvement de l’organisation du monde. Il est la conclusion de l’œuvre du Créateur, le terme des paroles, le chiffre de l’Univers.

Symbolise la construction, la création, au plus haut niveau.

 

Énergie, pouvoir, puissance, rayonnement et concrétisation.

 

 

Pierre associée : émeraude

 

 

Élément : terre

 

 

Mots – clés : accomplissement, émotions, création. L’indépendance, le départ, le mouvement.

 

 

lettre hébraïque : tav (le signe, la croix)

Afficher l'image d'origine

 

 

Atouts – potentiels

Constructeur, humaniste, chaman, apôtre des temps modernes = transmettre la bonne nouvelle pour construire ses structures, énergies de maitrise de la matière.

Bon collaborateur sans être soumis, service à autrui, intuition et action, réalisation de ses rêves. Maitre, part à la conquête du monde. Initiation. Amour cosmique.

 

 

Défis

Manipulation, gourou, se ment à soi-même, fuite de ses responsabilités, hypersensibilité, dépression, tendance suicidaire, refus de vivre. Errance, attiré par les forces occultes.

 

            Si l’émotionnel est mal vécu, attention à la dépression et aux tendances suicidaires.

            Si la personne développe l’amour de soi, elle devient une excellente communicatrice  car elle peut s’exprimer clairement sans avoir peur de blesser.

 

 

Spirituel

 

C’est le nombre le plus prometteur mais il est aussi le plus difficile à assumer.
Le 22 est potentiellement le plus puissant de tous les nombres. Il a une grande ambition, qui peut être un maître des plus difficiles mais aussi lui permettre de bâtir de très grandes réalisations.

Il incarne le courage de suivre son chemin, sa vérité, sa destinée, ainsi que le courage d’aller vers l’inconnu sans se laisser retenir par des aspects affectifs et par ses besoins instinctifs comme la sexualité. 

22 est le symbole des grandes ambitions, du visionnaire, du génie, des grands accomplissements, du grand créateur mais aussi des excès de tension, dépression, auto destruction.

Il pousse à construire et laisser une marque de son action à l’humanité. Sous l’influence du nombre 22 on crée, on élabore, on réalise à un haut niveau, pour le bien des autres et de la communauté.

 Il invite à faire des choses pour l’humanité toute entière, grâce à ses excellentes compétences organisationnelles, son esprit concentré et ses idéaux très élevés. Le 22 voit grand et construit grand.

Il offre de très grandes possibilités dans la vie : d’un côté, il a le potentiel pour être le maître d’œuvre, la personne capable de percevoir quelque chose de grand dans le monde archétypal. D’autre part, il peut glisser dans les profondeurs de l’obscurité.

Sa force et sa puissance sont à double tranchant, la vibration au 22 peut amener à des sommets ou à de grandes turbulences, dépression, voire d’auto destruction car il retourne tout contre lui. 

En mobilisant les forces collectives, le 22 est capable de réunir les éléments nécessaires, les gens, les idées, les ressources qui lui permettent de réaliser ses grands objectifs.

Le 22 est capable dintégrer des caractéristiques apparemment contradictoires au sein même de sa vision inspirante et de son pragmatisme : il est un visionnaire avec les pieds sur terre.

Il est particulièrement bon dans les affaires et la politique. Il comprend naturellement les grandes institutions et possède la capacité de penser et d’agir à l’échelle internationale.

Il est capable de voir la beauté et le potentiel d’une idée donnée, mais aussi les méthodes pratiques pour la mener à bien. D’une certaine manière il comprend les limites des idées, ce qui fonctionnera ou pas. C’est son côté intuitif qui lui permet d’évaluer les possibilités.

Il est un partenaire stable dans toute relation. Il offre des conseils judicieux et cohérents et apporte son soutien affectif. Il ne souffre pas d’excès de fantaisie. Il est non conventionnel dans la pensée et l’action, même s’il a tendance à être en apparence traditionnel. Il évite de se donner des airs et des prétentions.

 

 

Mal intégrée, 22 utilise la puissance des vibrations présentes pour la satisfaction égotique de ses propres besoins.

22 à un excès émotionnel qui peut entrainer de profondes angoisses, dévalorisation de soi et dépression allant jusqu’au refus d’assumer sa vie.

Ne permet pas d’apporter leur contribution personnelle. Il manque de souplesse mentale. Il n’a pas souvent la foi en la capacité des autres.
Par conséquent, il a  tendance à contrôler les gens et les situations et même parfois est tenté de les manipuler à son propre avantage.

 

 

22 enseigne :

 

Apprivoiser ses dualités intérieures, ses tiraillements, ses découragements.

Vaincre les dépendances affectives et rester sans attentes sinon il se laisse sombrer.

Dépasser la dévalorisation de soi pour retrouver l’estime de soi en lui-même.

Choisir d’être sincère, avant tout envers soi-même, demande beaucoup de courage. 22 conseille de se recentrer, de faire le point sur soi-même et ses objectifs.

Il préconise d’agir en accord avec ses valeurs même si l’on sort des sentiers battus. Il est important de savoir garder son libre arbitre face à l’adversité. La liberté est notre force.

Il enseigne d’éviter de s’éparpiller et de rester fixer sur son but.

Il demande à veiller à ne pas utiliser sa puissance intérieure pour son Ego mais de la mettre au service de l’humanité.

Pin It on Pinterest