Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

L’énergie du son

 

 

Plan de l’article :

1. Du son aux fréquences vibratoires
   – techniquement
   – sons -fréquences et vibrations
   – vidéos résonances acoustiques de Chladni et tubes de Kundt
   – déphasage du son (pour soulever de gros rochers)

2. Son et Conscience divine
   – langues anciennes et conscience divine
   – sons – source d’informations
   – son et conscience
   – son-mots et loi d’attraction

3. Sons – Fréquences de guérison
   – l’harmonisation énergies – corps par la Voix : exemple de vidéos chants mantra guérison
   – le chant des voyelles
   – l’harmonisation énergies – corps par les fréquences
   – le solfège sacré – ça crée
   – propriété des fréquences d’éveil et de guérison

4. Fréquences dénaturée 440 Hz de la musique actuelle


5. Sons et sciences de demain

 

 

1. Du son aux fréquences vibratoires

 

 

Techniquement :

 

Le système auditif illustre bien comment le son se transforme en énergie : le signal sonore est une variation de pression de l’air (énergie vibratoire) qui, sous forme de courant électrique, emprunte un réseau de neurones et se transforme dans le conduit auditif en énergie électrique que le cerveau décrypte ensuite.

Nous ne percevons pas certains sons, ultrason, infrason etc, car leurs fréquences sont au-delà de notre capacité auditive. Cependant nous percevons certaines vibrations dans tout notre corps, par les os ou la peau et même à travers nos énergies subtiles (chakras, auras).

Les dauphins utilisent des fréquences pour communiquer à des distances infinies. Ils peuvent entendre nos pensées car ils captent les infrasons (fréquences inférieurs à 20 Hz). Ainsi, nos ondes cérébrales Alpha, autour de 8 Hz, leur parviennent telle une musique.

 

Son – Fréquences et vibrations

 

Le son a toute une gamme de sonorités, d’intensités et de modulations. Sortons du schéma son = bruit car le son est avant tout une fréquence qui vibre, qu’elle soit audible ou non.

Nikola Tesla a écrit : « Si vous voulez trouver les secrets de l’Univers, pensez en termes d’énergie : fréquence et vibrations ».

Les sons sont des fréquences qui vibrent et se propagent dans leur environnement.
Les vibrations sonores ne se propagent pas seulement dans l’air, elles se transmettent également d’un solide à un autre solide et même d’une fréquence à une autre fréquence.

Le son, c’est-à-dire une certaine fréquence du son, peut casser verre et cristal, mais peut aussi construire, structurer, modifier profondément la structure même de toute matière (organique ou inorganique, vivante ou inerte) en modifiant l’énergie électromagnétique (= fréquence vibratoire) de cette matière.

Chaque fréquence émise vibre dans l’air et implique un mouvement.

⇒ Tout ce qui forme l’univers est en mouvement et constitue la vitesse ondulatoire et vibratoire de la fréquence.

Dans l’Univers, tout est énergie, tout est fréquence et vibration, de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Chaque objet, chaque plante, chaque odeur, chaque cellule de chaque être vivant est fréquence.

Les sons sont porteurs de nombreuses vibrations qui sont capables de moduler d’autres fréquences afin de créer. Ils génèrent des géométries, induisent des formes, des couleurs et même des odeurs dans les plans subtils.

LE SON CRÉE LA FORME

Einstein avait démontré que l’énergie peut se transformer en matière et inversement que la matière peut se transformer en énergie, c’est-à-dire que la matière est une fréquence dense qui peut changer son énergie en fréquences différentes.

Ernst Chladni (physicien allemand 1756-1827) a démontré que les fréquences sonores induisent des figures géométriques et donc que le son influence et modèle la matière.       
cf vidéo sur ce lien:  figures acoustiques de Chladni 

Résultat de recherche d'images pour "chladni figures"                                Résultat de recherche d'images pour "tube de kundt"
source image : youtube.com                                                 source image: Larousse.fr

 

Les tubes de August Kundt (physicien allemand 1839-1894) montrent le même principe.
cf vidéo sur ce lien : résonance acoustique Kundt

Nous avons perdu la connaissance des sons créateurs, or par le son il est possible de construire la matière, de désunifier les particules pour la réassembler ensuite etc.
Ce serait sur ce principe que selon certaines théories les menhirs ou les pyramides auraient été construits.

Plus la vibration est lente, plus elle est apparait solide, l’énergie se transforme en matière dense.
Plus la fréquence est rapide (élevée), moins elle est palpable et plus elle est subtile et s’approche des énergies vibratoires de la Source.

 

Le déphasage du son

 

Il est possible de réduire le bruit de réacteur par exemple ou de soulever des rochers très lourds par le déphasage du son. Cela consiste à produire un son déphasé (décalé) avec l’élément lourd ou bruyant : en résumé c’est une sorte de décalage temporel de la fréquence émise.
Lorsque l’on connaît la fréquence vibratoire de la densité d’un élément, un rocher par exemple, il est possible de produire le son ou la fréquence déphasée lui correspondant, ce qui annule certaines propriétés physiques de cet élément : sa densité, sa malléabilité …

Cette technique permet de déplacer de gros bloc de roches aussi légèrement qu’une plume, comme l’on certainement fait les bâtisseurs des pyramides ou les druides pour les dolmens.

 

 

2. Son et Conscience divine

 

 

Au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu (Jean I,1).
Selon les Mayas, les dieux ont créé le monde par leurs mots.
Chez les Hindous et les bouddhistes, le monde provient de l’énergie primordiale à l’origine de tout : le son  Om (ou Aum), qui a structuré le chaos en création.

Le Verbe est une parole, donc un SON. Au début de l’Univers est le SON créateur, une force en action.
Étymologiquement l’énergie est une « force en action ». De façon générale, l’énergie désigne tout ce qui permet de produire de la chaleur, de la lumière et/ ou un mouvement.

Ce son originel s’est démultiplié en différents sons ou fréquences (équivalents aux énergies originelles appelées les 7 rayons), son qui s’est ensuite fragmenté en lumière, en couleurs, puis en matières.

La Source d’Origine Créatrice est dans cette optique un son créateur, une fréquence vibratoire qui telles les ondes sur la surface de l’eau causées par un caillou se multiplie pour s’étendre à l’infini.

Le SON est cette force en mouvement qui crée à l’infini, dont les fréquences, l’énergie vibratoire, s’étendent dans un perpétuel mouvement dans l’Univers.

 

Tous les éléments qui structurent l’Univers, quelle que soit leur densité, sont un dérivé vibratoire du son primordial et à partir duquel tout s’étend, se transforme et se crée à l’infini.

 

 

Langues anciennes et Conscience divine

 

Les langues anciennes, runes, sumérien, hébreu, sanskrit, sont des sons, des phonèmes avec une vibration sacrée.
Ces sons sont porteurs des fréquences du Son primordial, de la Source.

Le Son divin s’est démultiplié en une multitude de phonèmes (sons),
ces sons se sont matérialisés dans les lettres.

L’alphabet hébreux se structure de sorte que chacune des lettres hébraïques est en correspondance avec les principales énergies cosmiques et universelles. En effet, chaque lettre émet une énergie, et cette énergie correspond à une planète, ou plus loin à une étoile (comme par exemple Sirius), ou encore à une autre galaxie ou encore à des « êtres » de fréquences différentes à celle de notre planète (êtres que la tradition qualifie d’anges, de démons…)

Le son de la lettre est représenté dans sa forme écrite par un symbole plus qu’un simple phonème et c’est ce symbole qui est porteur d’une fréquence particulière.

La vibration de ces lettres anciennes a une puissance créatrice liée à la Conscience divine contenue dans les sons et à sa forme matérialisée.

En ce sens le Verbe = Son = Souffle.  Le souffle lui-même est une énergie créatrice.

Le son traduit en fréquences vibratoires (= en énergie) la Vie, la Conscience divine au coeur de la matière.
 
 
 

Son – source d’informations

 

Les fréquences vibratoires, que ce soit le son, ultrasons, infrasons, couleurs… sont des ondes qui véhiculent des informations en permanence et bougent tout le temps.  
   
                              → Le SON est une INFORMATION.

Chaque matière possède sa propre fréquence de résonance donc son information propre.

Autrement dit, chaque fréquence contient des informations spécifiques et rentre en résonance ou en opposition avec les autres fréquences ou énergies de son environnement.

Les corps énergétiques de l’être humain sont régis par des champs d’information qui l’englobent. Ce qui nous entoure mais surtout nos pensées, paroles transmettent des informations qui s’inscrivent dans les dimensions de l’Univers. Ces informations se manifestent sous forme de fréquences qui se matérialisent dans la réalité de notre plan terrestre.


Nos corps physique et subtils se structurent en fonction des différentes fréquences sonores donc des informations que nous recevons de notre environnement.

Toute fréquence entraine un mouvement semblable ou opposé, donc tout son, toute fréquence provoque une réaction.

Son et lumières (couleurs) sont 2 polarités d’une même vibration ou énergie, le son étant perçu de polarité plutôt féminine et la lumière de polarité plutôt masculine.

La matière est une fréquence aux vibrations plus denses que la lumière, mais tout reste fréquence et informations.

La pure lumière devient couleur, la couleur se densifie en matière : ce sont simplement des vibrations ou des fréquences d’ondes différentes.

Tout l´Univers est en mouvement et il est la conséquence de ce même mouvement. Depuis les atomes jusqu´aux galaxies, tout n´est qu´énergie vibratoire en déplacement perpétuel.

 
 

Son et Conscience

 

Tout notre être est vibrations et nous nous harmonisons, repoussons, sommes en réception ou en décalage vibratoire avec les fréquences d’ondes de tout ce qui nous entoure, de nos cellules à la planète entière et même au-delà.

Chaque être humain a sa fréquence vibratoire qui varie selon ses humeurs, ses pensées, sa santé etc…

⇒  Tout l’être humain est fréquences donc informations vibratoires émises et reçues.

Mes émotions, mes paroles sont aussi fréquences (ondes cérébrales) et vibrent autour de moi dans l’air en sphères plus ou moins étendues comme les ondes d’un caillou jeté sur l’eau.

Ces ondes que j’émets ou réceptionnent rencontrent les vibrations émises avec ce qui est autour de moi : êtres vivants, minéral, végétal, matière ou toute autre chose.
Je suis donc en permanence, à chaque instant, connecté et en interaction avec mon environnement et au-delà avec l’Univers.

L’ondulation vibratoire inclut aussi les rythmes de notre existence et de notre corps : les battements de cœur, la respiration, les menstrues…
Les rythmes du corps sont indissociables des ondulations de l’Univers.
L’Univers est une fréquence ondulatoire avec laquelle nous interagissons à chaque instant. Nous sommes en permanence en interaction avec l’énergie vibratoire que nous émettons et recevons. C’est un mouvement infini.

Ma conscience est reliée à la conscience de l’Univers, je suis partie du Tout, j’ai en moi toutes les fréquences de l’Univers. Je suis en chaque être humain et chaque être fait partie de moi.

Nos chakras par exemple, réceptionnent l’information (sons, ondes scalaires, prana) envoyée par notre environnement et convertissent ces fréquences en données. Nous les percevons sans en être toujours conscient mais notre langage traduit ces informations :
              » Cette personne je la sens bien « 
              » Il y a de l’électricité dans l’air « 
              » Cela me fait vibrer « 
              » Je suis sur la même longueur d’onde que untel « 

Le système télépathique résulte du même procédé, ce sont des fréquences qui s’alignent sur la même longueur d’onde.

Paulo Coelho a écrit à propos des sons :
« Tout est écrit dans les sons. Le passé, le présent et le futur de l’humain. Un humain qui ne sait pas entendre, ne peut écouter les conseils que la vie lui prodigue à chaque instant. »

Il a été démontré que lorsque un groupe important de personnes sur la Terre ressent la même émotion, vibre à la même fréquence, il se crée un égrégore qui impacte l’environnement, mesurable en fréquence hertz. Cela est le cas par exemple lors d’attentat mais aussi lors de manifestation pour la paix, et à plus petite échelle un groupe qui prie ou médite.


Imaginons-nous réellement l’impact de nos états d’âme, de nos pensées (= fréquence vibratoire) sur notre corps, notre entourage, notre Terre et même notre vie?

 

 

Son – mots et Loi d’attraction

 

Les mots sont des sons qui ont une fréquence vibratoire particulière. C’est pourquoi il est très important de prendre conscience des mots que nous employons.
D’ailleurs derrière chaque mot vibre une énergie avec une fréquence particulière accentuée par l’intention du mot.

Le mot a sa propre vibration formée par sa signification. Il est relié à une énergie de même fréquence. Par exemple, le mot AMOUR et le mot HAINE, ne sont pas sur la même fréquence vibratoire.

Par ailleurs, l’intention qui lui est donnée, augmente ou affaiblit son intensité vibratoire. Dire « merci » dans l’indifférence et le dire avec gratitude ne dégage pas la même onde vibratoire.
cf l’article : Augmenter son taux vibratoire par les affirmations.

La parole est créatrice car tout mot s’inscrit dans l’Univers. Par le processus de vibration, les fréquences des mots ondulent dans l’univers en y imprimant une information.
C’est l’un des principes de la Loi de l’attraction : la vibration émise par le son AVEC l’intention et le sentiment de joie que tout est déjà réalisé imprime dans l’Univers la vibration nécessaire pour que les fréquences modifient les futurs possibles.

Les mots utilisés dans une phrase créent un champs d’énergie qui modifie et influence la matière. Chaque pensée émet une fréquence qui attire à elle une fréquence semblable.
Chaque mot, chaque son a une conséquence vibratoire dans l’Univers et à commencer dans mon corps, mes énergies subtiles.

Quand je parle positivement j’augmente mon taux vibratoire et crée l’énergie propice à des situations en accord avec cette vibration, quand je parle négativement, ma vibration attire dans ma vie des évènements et des personnes qui s’accordent à l’énergie que je dégage.

De la même manière, les fréquences de l’être humain que nous sommes vibrent et se répandent dans l’Univers, elles inscrivent dans l’espace -temps des informations vibratoires qui nous reviennent sous forme de manifestations tangibles.

Image associée source image : mahatantra.org

En d’autres termes tout ce que j’émets (pensées, paroles, actes) est une onde vibratoire envoyée dans l’Univers qui me revient selon la fréquence que j’ai émise.

 

Les mots sont les porteurs de notre conscience !  Ils sont la voix de notre âme.

 

 

3. Son, fréquences et guérison

 

L’énergie vibratoire influence toute matière dont nos cellules et notre ADN ainsi que nos propres énergies vibratoires.

L’on redécouvre de plus en plus le pouvoir des sons en thérapie, harmonisation, guérison, et même en médecine (ultrasons par exemple ou musicothérapie).

Des études scientifiques montrent d’ailleurs que les sons (chants, musique) peuvent produire des changements dans les systèmes immunitaires, endocriniens, nerveux et autres.

Selon certains scientifiques, toute guérison survient à partir de fréquences sonores qui résonnent à travers l’Univers jusque dans nos cellules pour en changer l’information.
Les études de Peter Gariaev (scientifique russe 1942 – ) a montré que l’ADN peut être reprogrammé avec des mots et des fréquences sonores.

Le médecin Léonard Horowitz (USA 1952- ) déclare que les cellules humaines utilisent l’ADN de la même façon qu’une radio utilise son antenne, pour recevoir les vibrations des notes et aligner le rythme du corps avec celui de l’Univers.

« Le comportement cellulaire se modifie par la Conscience qui lui est insufflée. Il n’y a pas d’autre façon de modifier le code génétique de l’être humain que par la conscience qui lui est injectée. »
Reine-Claire et Mario-Gaal
, Le nouveau monde,  Éditions Gaiayoga

Chaque organe émet une fréquence. Quand il y a blocage de l’énergie, l’organe n’est plus alimenté correctement par son réseau énergétique et il ne vibre plus à la fréquence qui lui est propre.  Cela provoque une stagnation de l’énergie. Il est malade.
Le son aide à la dissoudre et à relâcher les blocages en agissant sur les corps subtils jusqu’à ramener la fréquence de l’organe à sa vibration propre donc en santé.

Les sons ont la capacité d’influencer et de transformer la réalité physique, de créer un certain ordre dans la matière. Pour en revenir aux mantras ou aux sons, ils peuvent guérir en plaçant la personne dans un espace de résonance particulier.

Le son comme la voix porte selon sa fréquence une information : il est donc possible de changer l’information de la maladie en fréquence porteuse d’une information de guérison.

En d’autres termes, les ondes sonores ont la capacité à harmoniser certains aspects de nous-même , ainsi que de restaurer notre intégrité physique et spirituelle.

 

 

L’harmonisation énergies – corps par la VOIX.

 

Les sons de la voix sont des fréquences vibratoires dont les modulations vocales peuvent guérir de la même manière que les fréquences des diapasons, bols de cristal ou toute autre fréquence.

« Les vibrations de la voix sont comme des molécules, des corps purs qui s’inscrivent dans la mémoire de notre organisme, dans la tonalité du lieu. S’en servir comme outil d’harmonisation et de guérison, c’est chanter l’être et le renaitre dans ses énergies créatrices. »
Philippe BARRAQUE, La voix qui guérit, Jouvence, 1999

Les sons aident à rétablir l’harmonie de l’être, aussi bien dans le bon fonctionnement des organes, des glandes endocrines, des chakras que dans la connexion avec les éléments qui nous entourent.

Le son sacré nous relie au Divin grâce à sa force vibratoire qui par résonance élève notre propre vibration.

Le chant intuitif de sons, le chant des voyelles, le chant diphonique, les sons taoistes… véhiculent ces énergies divines.
Le mantra  en particulier 〈mot sanskrit qui signifie « protéger » (tra) « l’esprit » (man, manas)〉, chant dont le son contient une énergie sacrée, permet de lâcher le mental car la vibration sonore prend le dessus sur le sens mental  et dégage ainsi de la place pour réinformer le corps et l’esprit à de plus hautes fréquences.
C’est la vibration qui rencontre une autre vibration, l’énergie du son qui agit sur l’énergie de la personne.

La vibration émise par le son agit sur notre corps et plus loin encore sur nos auras et notre environnement.

C’est le même processus lors de la reprogrammation cellulaire par le son : une phrase est répétée en détachant lentement chaque syllabe et en plaçant le souffle au niveau du ventre. La vibration sonore importe plus que le sens mental car le corps enregistre et réagit à la fréquence émise par le son émis avec le cœur.

Quel que soit le son, chant ou mantra, L’INTENTION DE CŒUR dynamise et démultiplie la vibration pour lui donner toute sa force.

« Le Cosmos entier se manifeste en un certain nombre de mantra: l’Univers est sonore […]. Un mantra est un symbole […]. En travaillant sur un symbole, on « réveille » toutes les forces qui lui correspondent, à tous les niveaux de l’être. »
Mircea Eliade
, Le Yoga, 1983

Voici un mantra de guérison très puissant de tradition yoga kundalini (sanskrit), que j’ai expérimenté aussi bien seule qu’en groupe, avec une vibration extraordinaire quand il est chanté avec le COEUR et en CONSCIENCE :
Ces sons émanent les fréquences sources de l’univers.

RA MA DA SA
SA SAY SO HUNG

Signification de chaque son :

  • Ra = Soleil (énergie)
  • Ma = Lune (réceptivité)
  • Da = Terre (ancrage)
  • Sa = Infinité (Univers)
  • Sa = Infinité
  • Say = Totalité
  • SoVibration de fusion
  • Hung = Essence de la création

 

Voici des liens pour en écouter des versions différentes :

Snatam KAUR : https://www.youtube.com/watch?v=YQrs9zlOW1U

Mirabai Ceiba : https://www.youtube.com/watch?v=H3TLhep6Ix8

https://www.youtube.com/watch?v=biFw0jo0U4I

 

 

Le chant des voyelles :

 

« Quand le son est émis en conscience, il se fait le véhicule de la Conscience et de la lumière, il organise la matière en permanence. La lumière contenue dans la matière répond à la Conscience qui lui est injectée et se transforme graduellement. »  Le chant des voyelles, Mario GAAL

Le but n’est pas de vocaliser juste ou joliment, plutôt de faire résonner et vibrer les sons dans son corps en expirant lentement le son.

 

A

Le coeur.

Accompagne notre désir profond d’unité, recentre tous les différents les corps de l’Être pour que notre corps physique soit centré.

Résonne dans la cage thoracique.

Travaille sur le pôle féminin et l’ouverture à l’Amour.

 

 

È

Système nerveux. 

Aide à fonctionner en permanence à un niveau de conscience supérieur, celui de la création consciente.

Résonne dans la nuque

Travaille sur le circuit électromagnétique et le sentiment d’appartenance, trouver sa place dans le monde.

 

 

É

Détermination – choix.

Aide à programmer en intention ses corps de lumière pour retrouver le divin en soi. Ouvre à la conscience collective. Aide à prendre son destin en main.

Résonne dans la gorge

Travaille sur le circuit électromagnétique et le sentiment d’appartenance, à trouver sa place dans le monde, la détermination.

 

 

I

3è oeil – intuition

Ouverture de conscience, voyelle de l’éveil, de l’intuition. Aide à se séparer de ses vieilles croyances et perceptions de la réalité pour se réapproprier l’authenticité, l’intégrité de ce que l’on est. Compréhension de la justice de ce monde.

Résonne de la racine du nez au 3è œil.

Travaille sur les croyances, les illusions, aide à s’éveiller aux dimensions de fréquences supérieures, à modifier nos perceptions aux nouvelles énergies.

 

 

U

Guérison.

Remodèle les vieux schémas de croyances, aide à dépasser les anciennes conceptions de la vie et du monde. Ce son décristallise les miasmes qui s’accroche en nous (physique, émotionnel, subtil…) et génèrent maladies ou comportements toxiques.

Résonne au niveau des sinus.

Travaille sur les connaissances et potentiels oubliés ou occultés et la transmutation

 

 

OU

Incarnation.

Lien à la Terre. Aide à accéder à la conscience et à l’énergie de la Terre.
Ce son fait vibrer dans nos cellules la vibration de la Terre et aide à prendre conscience que nous sommes interreliés à elle. Notre corps reçoit et émane la vibration de la Terre.
Nous sommes responsables et co-acteur de la transformation de la Terre.

Résonne dans le bassin.

Travaille sur son incarnation et les mémoires engrammées dans le bassin

 

 

EU

Code génétique

Aide à mettre en conscience de la lumière dans les cellules. Il donne accès à notre code génétique et à la capacité à influencer nos cellules.

Résonne dans les lèvres

Travaille sur les corps de lumière et leur transmutation

 

O

Fréquence Source

Le « o » amène dans l’espace inter-cellulaire de notre matière.
Il aide à dépasser les émotions pour accéder à la vibration de la Création au coeur des cellules.

Résonne dans le plexus solaire

Travaille sur les émotions refoulées ou survoltées. Aide à atténuer le sentiment de  colère ou d’incompréhension. Connexion au divin.

 

AUM

Son de l’Univers, fréquence du Créateur.

Soutient le processus de réalisation de soi et développe la paix dans le cœur.

Le «Au» résonne dans la cage thoracique et le «M» dans les os du crâne.

Aide à devenir conscient que je suis co-créateur de la vie sur Terre et créateur de ma vie.

 

 

L’harmonisation énergies – corps par les FRÉQUENCES

 

 

Le Solfège Sacré – ça crée !!

 

Le solfège sacré est une ancienne gamme de musique composée de fréquences précises :

174 Hz, 285Hz, 396 Hz, 417 Hz, 528 Hz, 639 Hz, 741 Hz, 852 Hz, 963 Hz et quelques autres…

Découvert par le Dr Joseph Puleo dans le Livre des Nombres, chapitre 7, versets 12 à 83. En utilisant l’ancienne méthode de Pythagore de réduction des numéros de versets vers des chiffres entiers, les codes ont révélé une série de six fréquences sonores qui correspondent aux six notes disparues de la gamme Solfeggio.
Les six premières fréquences découvertes avec leur valeur en numérologie étaient :

  1. Ut=396 Hz (=9)
  2. Re=417 Hz (=3)
  3. Mi=528 Hz (=6)
  4. Fa=639 Hz (=9)
  5. Sol=741 Hz (=3)
  6. La=852 Hz (=6)

Ces notes sont les fréquences originelles employées par les moines grégoriens !

Ces chants dynamisaient les énergies et vitalisaient ces moines qui dormaient peu mais chantaient beaucoup. Le son montait leur fréquence vibratoire et les nourrissait sur tous les plans.

 

 

Propriétés des fréquences d’éveil et de guérison :

 

 

174 HZ   Les fondement, la base. Sentiment de sécurité, de sérénité.

Le plus bas des tons, cette fréquence tend à réduire la douleur physique et renforce l’énergie. Sentiment de sécurité, de sûreté et d’amour.

 

285 HZ   Cognition Quantique, régénération des organes

Régénère les organes en envoyant aux chakras un message pour restructurer les organes endommagés.

Dynamise le corps en le rajeunissant.

Accélération de la conscience. Toutes les ombres sont illuminées par la lumière pour une guérison.

 

UT 396 HZ     Libération des peurs et de la culpabilité.

Agit sur les blocages cachés, les croyances limitantes et les idées qui ont mené aux situations bloquantes.

 

RE 417 HZ  Transmutation, facilitation du changement.

Changements, nettoie les expériences traumatisantes et les influences destructrices des événements du passé.

Le diapason 417 Hz connecte à la Source inépuisable d’énergie et soutient le processus cellulaire du changement.

 

MI 528 HZ   Activation de la transformation (réparation, nettoyage ADN).

Associé au 3ème chakra, à l’élément feu, et à la couleur or. Par la même, il est associé au pancréas, à l’estomac, au système nerveux, au foie, à la vésicule biliaire, aux muscles et à la digestion.

Cette fréquence était notamment utilisée par Rife (collaborateur de Tesla) pour « réparer l’ADN ». Aujourd’hui, grâce à l‘épigénétique, il est prouvé que nos gènes (pour au moins 85% d’entre eux) varient en fonction de notre comportement… Le code génétique sur laquelle la vie est fondée est un processus …vivant!!

Le diapason Mi active l’imagination, clarté de l’intention, créativité et l’intuition.

 

FA 639 HZ   Connexion relationnelle, équilibre relationnel, connexions neuronales.

Favorise l’harmonie dans les relations personnelles. Dans le processus cellulaire, encourage la cellule à communiquer avec son environnement.

Le diapason 639 Hz améliore la communication, la compréhension, la tolérance et l’Amour.

 

SOL 741 HZ   Éveil de l’intuition et de son activation, expression de soi.

Nettoie les cellules des toxines, purifie la cellule à partir de différents types de rayonnements électromagnétiques. Mène également dans la puissance de l’expression de soi.

 

LA 852 HZ   Restauration de l’ordre spirituel. Amour inconditionnel.

Aide au développement intuitif, à dévoiler les vérités cachées, les illusions.
Amplifie l’amour vrai (inconditionnel) et amène à une plus grande sensibilité aux situations tout en permettant à la cellule de se transformer à un niveau supérieur.

 

SI 936 HZ   Connexion à l’énergie universelle, sensation d’unité.

Activation de la glande pinéale.

La glande pinéale, de la grosseur d’un petit pois au centre du cerveau permet le passage à des niveaux plus élevés de vibrations et de conscience.
Cette fréquence nous amène à  retrouver l’Unité en nous et nous reconnecte avec l’énergie universelle et notre lumière intérieure.

 

417 HZ   Contrôle les réactions émotives

Cette fréquence permet de transformer les modèles émotifs cristallisés, et facilite le changement.
Réveille et corrige la relation avec soi ainsi que la communication claire. Cette fréquence nettoie des expériences traumatisantes et dégage les influences destructives d’événements passés.

 

432 HZ   Fréquence de la terre

La fréquence 432 Hz correspond à la fréquence harmonieuse terrestre. Tous les éléments à l’origine de la vie sont donc accordés sur la même fréquence 432 Hz, à partir du moment où nous utilisons une gamme respectant les lois harmoniques justes.

Incite au respect de la nature. Multiplie l’énergie des photons.

L’écoute d’une musique en 432 Hz nous rapproche donc de la nature.

 

 

4. Fréquence dénaturée 440 Hz de la musique actuelle

 

Quand la musique est accordée à 432 Hz, on remarque que toutes les notes de cette gamme correspondent exactement aux fréquences de résonances des éléments naturels comme la note sol pour l’oxygène.
Le Do à 256 Hz est une fréquence de résonance qui active le système chlorophyllien des plantes par exemple.

Or, actuellement les musiques sont enregistrées en fréquence hertzienne 440 que nos cellules n’apprécient pas. Cette fréquence est un poison pour notre glande pinéale, nos cellules et notre ADN.

L’information émise par ces musiques ne peut donc pas avoir d’effet thérapeutique positif sur notre état puisqu’elles ne sont pas en phase avec notre propre champ vibratoire.

La fréquence de notre musique actuelle a été modifiée lors de la seconde guerre mondiale par le ministre Allemand de la propagande Goebbels à 440 Hz. Les Nazis auraient décidé d’accorder le La de référence à 440 Hz comme standard, bien que la référence la plus utilisé mondialement était encore le La à 432 Hz.

En 1955 le La à 440 Hz devient le standard mondial. Depuis, elle sert de fréquence audio de référence pour l’étalonnage des pianos, violons et des autres instruments de musique.

Quasiment toute la musique occidentale est actuellement accordée avec le La à 440 Hz. Cela veut dire que tous les instruments de musique, les diapasons, les programmes de création musicale sont accordés à cette fréquence.

Le La à 432 serait beaucoup plus en phase avec l’univers et la nature qui nous entoure.

Edgar Cayce disait :

« Harmoniser la vie en accord avec les fréquences de la nature et il y aura plus de joie, de bonheur et de beauté dans nos expériences de tous les jours  ».

 

ALORS POURQUOI CETTE DÉGRADATION ?

Platon avait déjà déclaré il y a plusieurs siècles :

« Si tu veux contrôler un peuple, contrôle sa musique ». 

L’utilisation de la fréquence 440 htz par toute l’industrie musicale conduit l’individu vers une augmentation de l’agressivité, une agitation psycho-social ainsi que des troubles émotionnels prédisposant les gens à des maladies physiques et surtout à la manipulation !

Ces musiques impactent nos basses fréquences et alimentent nos réseaux internes de dépendance et soumission. C’est un moyen de nous empêcher de nous connecter à notre Être intérieur et de devenir conscient de ce que nous sommes, de ce que nous mangeons, de ce que nous achetons.
Ces fréquences bloquent notre discernement.
Elles permettent de nous manipuler et de nous induire un comportement. Il est prouvé que la musique diffusée dans les supermarchés vous incitent à acheter plus car elle agit à des niveaux de conscience bas et touchent des zones précises de notre cerveau.

Bien sûr nous ne pouvons pas nous boucher les oreilles dans un magasin ou ne plus écouter de musique, seulement soyons vigilants et conscients de ce que nous écoutons ou entendons afin de ne plus être des moutons qui bêlons à l’unisson avec la masse.

Prenons conscience du niveau d’énergie de la musique que nous écoutons !

Si nous voulons vivre dans la paix et l’amour, écoutons des vibrations musicales supérieures et des paroles qui reflètent ce que nous désirons.

La musique de Bach, Beethoven et Mozart est connue pour apaiser, amener à des états de conscience supérieure, voire guérir.
Ces musiciens clairs-audiants ont retranscris la musique angélique. Pour l’avoir déjà personnellement perçue et entendue, trop brièvement à mon goût, leur musique est effectivement semblable à ces mélodies célestes.

Des expériences ont été faites par exemple sur des vaches auxquelles on a fait écouter du Mozart pendant des semaines. Elles produisaient plus de lait et de meilleure qualité.

Ces musiques apaisent également le rythme cardiaque.

 

 

5. Sons et sciences de demain

 

Des ingénieurs ont trouvé une nouvelle technique pour convertir les sons en énergie électrique. Un téléphone portable par exemple pourrait se recharger grâce à la voix de son utilisateur ou absorber les bruits routiers tout en rechargeant des batteries.

Des architectes ont déjà imaginé pour notre futur des immeubles capables de convertir le vacarme de la ville en électricité inépuisable.

Même si cela reste à l’étape de prototype, il est encourageant de penser que la science redécouvre une finalité plus « énergétique » et en accord avec l’Univers.

 

 

Références :

 

http://www.planetevoix.net site de Philippe Barraqué

Les 6 sons de guérison du tao : http://www.desmusiquespourguerir.com/6-sons-de-guerison-issus-du-tao/

 

Livres :

 

Le yoga du son,  Philippe Barraqué, Trédaniel, 2013

La voix qui guérit, Philippe Barraqué, Jouvence, 1999

Le nouveau monde, Reine-Claire et Mario-Gaal, Éditions Gaiayoga

Le chant des voyelles, Mario GAAL

La biologie des croyances, de Bruce Lipton, Ariane, 2016 

Le Pouvoir Créateur du Son : Affirmations pour Créer, Guérir et Transformer, Elizabeth Clare Prophet, 2006

Pin It on Pinterest