Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

L’année 2019 est une année 3 avec les couleurs particulières de :

S’exprimer, oser dire

Matière et Divin

Spontanéité et créativité

 Optimisme (s’ouvrir à…)

Bascules

! Éparpillement, se faire happer !

 

Cette année nous place face à notre enfant intérieur et à une énergie de mouvement, de spontanéité, de créativité, d’optimisme mais aussi d’éparpillement et de limitations à dépasser.

 

 

 

 

Expression :

 

 

 

2019 demande à m’exprimer avec spontanéité et à oser dire ce que je ressens, ce que je souhaite.

Mieux vaut dire les choses au lieu de les garder pour soi et d’exploser ou de balancer ce que j’ai sur le coeur en déversant sur l’autre ma négativité; cela n’amène que du conflit.

Si j’ose dire et exprimer ce qui me dérange, me blesse, posément, je peux l’exprimer sans être dépassé par mes émotions et le dialogue peut s’amorcer.

Le langage est une parole, il est aussi écriture, danse, musiques, gestes… à moi de m’exprimer par le moyen qui me convient, mais je m’EXPRIME!

L’énergie 2019 me pousse vers l’extérieur, vers les autres, à partager, à transmettre, à être solidaire.
A m’amuser dans ce que je fais, à prendre du temps pour me faire plaisir et retrouver mon âme d’enfant… seul ou en groupe!

Bref à exprimer ce que je ressens, ce qui me parle, ce qui me motive, ce qui me déstabilise aussi. PARLER et COMMUNIQUER !

Parler et exprimer ce que je ressens et ce que je souhaite ou non évite bien des conflits et bien des mal-a-dit.

 

 

 

Matière et Divin :

 

 

photo Olivier Defrain

 

Il sera aussi important de bien comprendre que la matière (mon corps comme l’argent en fait partie) n’est ni à rejeter ni à renier sous prétexte d’évoluer ou de devenir « plus spirituel ».

La densité, la matière avec tout ce qu’elle comporte y compris l’argent n’est pas un frein à l’évolution spirituelle.

Cela dépend de ce que j’en fais et quelles valeurs je lui attribue.

De nombreuses mémoires et croyances limitantes associées à l’argent ou aux plaisirs de la matière bloquent la relation divin-matière.

Beaucoup de personnes oublient que nous sommes dans un monde de densité, que nous avons un corps de chair avec des besoins et des désirs et que nous sommes entourés de matière :
objets, mobiliers, maisons, vêtements et nourriture, argent certes mais aussi animaux, végétaux, minéraux.

Comme l’être humain toute matière est une énergie et a un niveau de conscience unique.

 

 

Cette année m’invite donc à considérer cette matière comme un tremplin, une reliance et un moyen de communication avec le Divin.

 

Ni lui donner la suprématie et la laisser gouverner ma vie, ni la rejeter. Trouver le juste équilibre, y METTRE DE LA CONSCIENCE !

 

 

Prendre soin de mon corps et le respecter dans mon temps de sommeil, ma santé, mon alimentation, les cosmétiques que j’utilise…

Respirer et marcher en conscience

L’attention ou l’importance que je donne aux médias, aux technologies…

Observer les animaux, respecter la nature, consommer, acheter en conscience, éviter le gaspillage…

 

Relier le Divin dans la matière c’est comprendre que plus j’intègre cette matière dans une démarche de conscience, plus je me relie au Divin.

 

 

L’être humain comme toute matière sont des parties du Tout, sont des formes possibles de la Source Divine, chacun dans leur unicité.

 

 


Donc l’arbre, ma voiture, ma maison ou mon chat participent aussi à ce Divin car ils sont seulement une autre forme de densité que la mienne.

Une autre forme de Conscience dans la matière.

 

 

Personnellement, je parle à mes plantes, à ma maison et à ma voiture aussi.
Ma voiture prend de l’âge, alors je l’encourage, je la remercie du service qu’elle me rend et je lui souhaite longue vie.
Je parle à ma maison, je la préviens quand j’accueille un groupe par exemple.

Cela peut paraitre ridicule, et pourtant je vous assure qu’ils ont des messages à leur manière à nous transmettre. Cela demande patience et observation.

 

Maison et voiture sont reliées à mon énergie : elles sont comme un miroir de ce qui se passe dans mes propres énergies : Matière reliée au Divin.

Donc si quelque chose ne va pas dans ma maison /voiture, je peux me demander ce qui dans ma maison intérieure, dans mon corps ne va pas bien.
Est-ce que je retiens ou ignore une émotion non réglée ? où en suis-je de mes schémas limitants, de mes résistances par rapport à ce que je vis présentement ?

Parfois mon lieu de vie (ou de travail d’ailleurs aussi) me ramène à un karma à régler.

 

2019 me plonge dans cette conscience que matière et divin sont reliés et ne sont qu’Un.

La matière est mon support à mon éveil spirituel !

 

 

 

 

Spontanéité et Créativité de l’Enfant :

 

 

 

 

2019 c’est aussi le côté joyeux, spontané et créatif de l’enfant à laisser exprimer et auxquels se reconnecter.
J’ose laisser mon corps et mes émotions s’exprimer dans l’élan du cœur !

Je me reconnecte à la spontanéité et la créativité pour mettre de la joie et de la beauté dans ma vie. Je me concentre sur ce beau, afin de l’attirer dans ma vie.

Je profite, voire provoque des opportunités à rire, à être joyeux, à partager ma bonne humeur, à laisser mon enfant intérieur s’exprimer. La vie n’en est que plus fluide.

Comme le disait récemment une amie, prenons nos pelles et nos sceaux et amusons-nous dans nos bacs à sable comme des enfants ! le bac à sable étant notre vie tout simplement !

La vie peut être un jeu –Je dans l’instant présent malgré les accidents, les maladies et les épreuves.

 

Une maladie ? quelle blessure, quelle loyauté familiale, quelle mémoire ou émotion est coincée ? n’est pas pacifiée ?

Un accident ? quelle culpabilité, quelle résistance ou message j’ignore ou refuse de voir dans ma situation de vie présente ?

Un licenciement, une séparation? parfois l’Âme me pousse vers autre chose, me ferme une porte pour m’obliger à me remettre en question et changer de parcours, m’interroger sur ma vie, m’offre une nouvelle opportunité à saisir ou me permet de libérer des mémoires… car du mieux m’attend.

 

 

 

 

Optimisme pour favoriser les Bascules :

 

 

 

L’humain a tendance à s’apitoyer et voir le côté négatif des situations au lieu de se dire : bon, quel est le message ?
qu’ai-je à pacifier ? vers quoi mon âme m’appelle ? qu’est-ce qui me fait vibrer?

 

2019 me pousse encore davantage vers le lâcher prise pour accueillir les bascules dans ma vie, à voir le bon côté des choses, être OPTIMISTE !

Cette année sera faite de bascules. Le changement est un mot que nous entendons depuis trop longtemps et de toute façon, tout change et bouge constamment, alors il ne veut plus dire grand-chose.

Lorsque j’interroge mes guides c’est vraiment le mot bascule qui revient.

Cependant, avec bascule j’entends qu’Ils disent intégration et optimisme (= garger confiance que je peux initier du meilleur dans ma vie)
Alors oui cela suppose s’ouvrir aux possibles, aux opportunités de l’Univers, aux remises en question, aux bousculades de nos habitudes afin d’initier les transformations, transmutations et intégrations.

 

C’est-à-dire que des bascules peuvent s’opérer dans ma vie,
au niveau des prises de conscience comme dans la matière,
à partir du moment où je cesse de craindre l’avenir, je cesse de me poser des questions avec mon mental qui veut tout contrôler, je cesse de m’apitoyer sur mon sort
pour accueillir les mouvements et les faits de vie
comme des moyens d’évoluer et d’aller vers du mieux.

 

 

En résumé je cesse de geindre et je me focalise sur le positif,
je cherche ce positif,
je me branche sur l’optimisme et je l’alimente !

 

 

Pourquoi pas trouver une musique à fredonner, une phrase optimiste à répéter ou une image pleine de positif à projeter dans mes pensées dès que je sens que mes énergies baissent? Du beau qui calme mon mental?

 

Bascule est synonyme de relâchement et de moment présent, dans l’optimisme que le mieux, l’amélioration, le beau peut arriver.
Alors j’ouvre les portes pour laisser l’énergie circuler et les bascules peuvent se faire.
Autrement je résiste et alors là, ça coince !

 

Bien sûr, j’ai mes peurs, mes blessures… toutefois se poser en observateur de moi-même, accepter de libérer mes mémoires et être réceptif aux messages et transformations que la Vie m’offre me facilite cette bascule.

J’observe vraiment autour de moi que 2019 sera une année pleine de joyeusetés en tout genre, de bascules et de Conscience dans et de la matière… du moment que je m’ouvre à cette énergie.

 

 

 

 

 

Les défis de 2019

 

 

 

seront l’éparpillement, la dispersion, la peur de perdre ce qui a été acquis sur tous les plans, le repli sur soi, la peur d’opérer des bascules !

2019 peut m’entrainer autant dans un tourbillon de divertissements, de directions multiples comme de difficultés, d’obstacles.
L’un comme l’autre me feront perdre l’équilibre, m’éloignent de mon centre intérieur, éparpillent mes énergies…
ce qui peut se traduire par conflit, maladie, séparation, mal-être, sentiment de vide et d’absence de sens…

Le chaos ambiant peut atteindre ma confiance et mon optimisme, et attiser mes peurs, réveiller des émotions fortes, m’étourdir.

 

Je serai donc vigilent à éviter de me faire happer par la confusion et les troubles de la société comme ceux autour de moi dans mon travail ou ma famille car cela disperse mon énergie, alimente mes peurs et me fait oublier qui je suis. En conséquence je ne vais pas bien.

Je veillerai à me focaliser sur mon optimisme, le sentiment que tout s’améliorera pour moi, à cultiver des petites choses chaque jour qui me font sourire.

 

 

2019 m’invite à rester centré, à écouter mon cœur, à rester relié au ressenti de mon corps et à me focaliser sur ce que je souhaite créer dans ma vie.


Les bavardages du mental, de mes peurs je les mets en sourdine ou mieux je les ignore!

 

 

 

 

J’apprends à cultiver ma confiance, ma spontanéité (= l’élan du coeur) et mon côté enfant qui s’amuse et crée, à m’entourer de personnes, musiques, matière optimistes et vivifiantes.

Me faire plaisir et m’écouter.

 

 

 

A filtrer les informations, les événements, ce que me renvoient les médias, la société, les paroles d’autrui, les émotions pour éloigner ce qui m’attriste, me plombe ou me fait peur et ne garder que ce qui me fait vibrer et me sentir bien.
Me brancher en pensées vers mes objectifs positifs et ce que je désire.

 

 

Ainsi mon énergie suit mes pensées et ne rentre pas dans un processus de déstabilisation et d’éparpillement.

 

 

2019 est une opportunité de bousculer nos vieux os pour redevenir un enfant joyeux en pleine maturation créative.

Je deviens conscient du Divin relié à ma matière.

A nos bacs à sable !!! pour créer, vibrer, être joyeux et construire dans le moment présent !

 

Joyeuse ré(re)-création!

 

 

Pin It on Pinterest